Hier encore, c’était l’été de Julie De Lestrange


hier encore c'était l'été Hier encore c'était l'été présentation

Quatrième de couv2

Alexandre, Marco, Sophie et les autres se connaissent depuis l’enfance.
Ensemble ils sont nés, ensemble ils ont grandi, en toute insouciance et en toute innocence. Mais lorsque la vie les prend au sortir de l’adolescence, la claque est brutale.
En une décennie, ceux que les intellectuels appellent la jeunesse perdue et désillusionnée vont devoir apprendre à se battre pour exister. La vie les perdra par endroits.
À travers les drames, les fous rires et les joies subsiste alors l’amitié. Et l’amour qui les sauvera.
Tendre portrait d’une génération et d’une époque, Hier encore, c’était l’été prend aux tripes pour ne plus vous lâcher. C’est l’histoire de nos guerres quotidiennes, de ses victoires et de ses peines. C’est surtout l’histoire de la vie et d’une bande d’amis dont on voudrait faire partie.

3,99 € au format numérique ou 17 € au format broché

Qu'est ce que j'en pense

Quand j’ai vu que j’avais été sélectionnée par la masse critique de Babelio pour découvrir ce roman, j’étais aux anges rien que pour son éditeur, mais aussi pour son titre qui fait rêver.

Finalement, je ne suis pas du tout déçue d’avoir craqué, car j’ai passé un bon moment en compagnie de la plume fluide et entraînante de Julie De Lestrange.

Dès les premières pages, l’auteure annonce la couleur de l’histoire et très vite, nous sommes happés et il nous est impossible de reposer ce roman. D’ailleurs, les événements du début m’ont bien fait rire.

Je ne me suis pas attachée à un personnage en particulier, mais à tous que ce soit Sophie, Alexandre, Marco, Anouk, Marie ou encore les différents adultes. J’ai aimé leurs caractères tellement différents qui font la richesse de ce roman, mais j’ai aussi beaucoup apprécié ce magnifique attachement qui les lie et je les ai trouvés magnifiquement bien travaillés.

On suit l’évolution de nos protagonistes avec beaucoup de plaisir que ce soit dans leurs relations amicales ou familiales. J’ai aimé la façon dont l’auteure les fait évoluer dans la temps et passer de l’adolescence à l’âge adulte.

Ce roman c’est aussi beaucoup d’émotions et on est tellement plongé dans l’histoire qu’on arrive à les ressentir en même temps que chaque personnage.

Quant à la fin, elle est vraiment très touchante et j’ai aimé la façon dont l’auteure l’amène.

Bref, si vous aimez les personnages bien travaillés, les histoires d’amitié et de famille, n’hésitez pas à vous laisser tenter par ce roman.

belles découvertes

Présentation de l'auteure

Passionnée de littérature et d’écriture, Julie de Lestrange écrit pour la télévision, le théâtre et le milieu du spectacle.
Hier encore, c’était l’été paraît le 21 mars 2016 en librairie. (Eds Mazarine, Fayard)
Le fond de nos pensées est disponible aux Éditions de la loupe. (Editions en gros caractères)

julie de lestrange

Publicités

2 Réponses

  1. […] Mon avis sur « Hier encore, c’était l’été » de Julie de Lestran… […]

    J'aime

  2. […] de Anne Feugnet, « Nos âmes seules » de Luc Blanvillain, « Hier encore, c’était l’été » de Julie de Lestrange, « Enfant, je me souviens… » de Collectif et « Evie […]

    J'aime

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :