Archives de Catégorie: Nouvelle

Let’s fuck christmas together de Charlotte Orcival


lets-fucklets-fuck-christmas

Lire la Suite →

Le Transcendant de Guillaume Duhan


le transcendant Titre: Le transcendant
 Auteur: Guillaume Duhan
 Nombre de pages: 24
 Editions: Maryshair
 Genre: Nouvelle 
 Prix: 0,99€ au format numérique
 Je tiens à remercier Guillaume Duhan pour sa confiance.

Lire la Suite →

Frères de sang de Vincent Vallée


frères de sang 

 Titre: Frères de sang
 Auteur: Vincent Vallée
 Editions: Edilivre
 Nombre de pages: 26
 Prix: 5,10€ au format numérique ou 8,50€ au format papier

Lire la Suite →

Mêlée à deux de Angéla Morelli


mélée à deux 
 
 Titre: Mêlée à deux
 Auteure: Angéla Morelli
 Editions: Harlequin HQN
 Nombre de pages: 63
 Prix: 1,99€ au format numérique

Lire la Suite →

Les nouvelles aventures de Carnacki, saison 1 : La chambre rouge de Frédéric Livyns


les nouvelles aventures de carnacki

 Titre: La chambre rouge
 Auteur: Frédéric Livyns
 Editions: L'ivre-book
 Nombre de pages: 33
 Prix: Gratuit sur toutes les plates formes de 
 téléchargement

Dans cette enquête, Carnacki sera confronté à une entité mystérieuse qui sévit dans un hôtel.
Une série de morts inexpliquées, survenant toujours dans la même pièce de l’établissement, une présence inquiétante… Il n’en faut pas plus pour attiser la curiosité de notre enquêteur.
Mais, en décidant de résoudre ce mystère, Carnacki sera confronté à l’horreur qui habite dans ce que les journalistes ont appelé « La chambre rouge ».

Qu’est-ce que j’en pense?
Après avoir découvert « Les contes d’Amy » suite à ma rencontre avec l’auteur à Trolls & Légendes, j’ai eu envie de me laisser tenter par ce premier épisode qui, en plus, est gratuit.
J’ai retrouvé la plume fluide et entrainante de Frédéric Livyns avec plaisir. Bien que ce format soit très court, on se laisse très vite entrainer dans les aventures de notre narrateur qui nous parle de son ami Carnacki et il est impossible de lâcher notre lecture tant que nous ne sommes pas à la fin.
J’ai beaucoup apprécié l’univers sombre et surnaturel qui se dégage de ce premier épisode. On essaye de résoudre le mystère, on se pose des questions et on s’attache à Carnacki.

Bref, on arrive très vite à la fin de ce premier épisode et on n’a qu’une hâte avoir la suite sous la main pour continuer, donc si vous aimez les univers sombres et fantastiques, n’hésitez pas à vous laisser tenter.

Présentation de l’auteur
Frédéric Livyns est né le 02 juin 1970 à Tournai en Belgique.
Passionné par la littérature en général et le fantastique en particulier, il prend la plume à l’âge de 12 ans et commence à écrire des poèmes et des petites histoires.
Il a utilisé les pseudonymes de Kiss Huige pour les éditions Chloé des Lys et de Johua Zell pour Le manuscrit avant de prendre son véritable nom pour les éditions Edilivre, Sharon Kena, Val Sombre et Lune Ecarlate.
Passionné de lecture, il chronique régulièrement pour le site Phenix-Web.
Depuis 2012, il s’investit dans La confrérie de l’imaginaire en tant que directeur de la collection Black Lab, dédiée à la science-fiction, pour le compte de Val Sombre éditions.
Son recueil de nouvelles Les contes d’Amy a remporté le Prix Masterton 2012.
Il a été finaliste du même prix en 2013 avec Le souffle des ténèbres et en 2014 avec Danse de sang. Depuis 2013, il est occasionnellement chroniqueur Hard et Métal pour Le Suricate magazine. En 2014, il est également devenu membre du jury du Prix Masterton.
Il vit actuellement en Belgique avec son épouse et ses enfants, près de la frontière française.

b8826-avt_frederic-livyns_2324

Spores de Olivier Saraja


spores

Titre: Spores
Auteur: Olivier Saraja
Nombre de pages: 37
Prix: 0,99 € au format numérique

Je tiens à remercier Olivier Saraja pour m’avoir permis de découvrir cette nouvelle.


La civilisation s’est effondrée. Pieter et sa fille Enora tentent de survivre dans un monde envahi par une espèce de mousse très invasive, dont les spores représentent un danger mortel. L’irruption d’une femme dans leur vie bouleversera leur quotidien. Vers quel avenir les entraînera-t-elle?
Entre drame humain et fable écologiste, Spores! amène le lecteur dans un monde silencieux et oppressant, sis aux limites de la folie humaine. Pour public averti.

Qu’est-ce que j’en pense?
Quand l’auteur m’a proposé de découvrir sa nouvelle, j’ai tout de suite été conquise par la quatrième de couverture et je ne regrette pas du tout de m’être laissé tenter.
Dès le départ, on se retrouve plongé dans un univers post apocalyptique très sombre et très angoissant. Tout va très vite, les éléments s’enchaînent et le lecteur n’a pas le temps de reprendre son souffle tellement il est happé par l’intrigue. L’auteur arrive plus d’une fois à nous surprendre très agréablement avec des révélations totalement inattendues.
Les personnages sont peu nombreux et on a bien le temps d’apprendre à les découvrir et de s’y attacher. On avance dans l’histoire en compagnie de Pieter et on a envie de savoir où toutes ses explorations vont le mener.
L’apparition mystérieuse d’Ana est très agréable. On se pose des questions, on veut avancer et avoir les réponses à ces interrogations.
Le seul reproche que je peux faire à cette nouvelle, c’est d’être arrivée trop vite à la fin qui m’a d’ailleurs laissée un peu sur ma faim. On est tellement pris par l’histoire qu’on aimerait que cette nouvelle continue et on ne veut pas qu’elle s’arrête comme ça.

Bref, si vous aimez les univers post apocalyptiques et angoissants ainsi que les histoires courtes, n’hésitez pas à vous laisser tenter par cette nouvelle qui mérite d’être lue.

Présentation de l’auteur
Passionné de science-fiction, de fantastique et de fantaisie, les univers imaginaires ont toujours attiré Olivier. Après avoir contribué à l’âge d’or du jeu de rôle (sur table) en France, il s’est consacré à la découverte des logiciels libres au travers du système d’exploitation GNU/Linux.
Son enthousiasme pour les images numériques (point à point, vectoriel, synthèse) l’a conduit à écrire de nombreux articles de presse sur ces sujets, ainsi qu’un ouvrage de référence sur le principal logiciel libre d’animation et de création d’images de synthèse.
Aujourd’hui, il revient à ses premières amours en écrivant de la fiction pour ses genres de prédilection.

Olivier_auteur - portrait noir et blanc

Carte non valide de Fémi Peters


carte non valide

 

Titre: Carte non valide
Auteur: Fémi Peters
Editions: L’ivre-Book
Nombre de pages: 12
Prix: 0,99€ au format numérique

Je tiens à remercier Fémi Peters pour m’avoir permis de découvrir sa nouvelle.

 


Le monde de Jennifer est un monde déshumanisé, envahi par les nouvelles technologies ! Toute une vie peut basculer à cause d’une carte magnétique. « Carte non valide » est comme un voyage de Jacques Tati au procès de Kafka. Absurdité de la modernité poussée à l’extrême… bientôt notre monde ? 

Qu’est-ce que j’en pense?

Avec cette nouvelle, nous entrons dans un monde futuriste très bien décrit, mais qui, finalement, n’est pas si loin de la réalité. Je me suis laissé emporter par la plume fluide et sarcastique de l’auteure et le seul regret que j’ai eu, c’est d’arriver trop vite à la fin.

J’ai avancé avec Jennifer dans cet univers où tout est contrôlé, je me suis sentie très proche d’elle et j’ai pu ressentir ses inquiétudes et ses angoisses. Quant au directeur, même s’il donne du piment à l’histoire, plus d’une fois, j’ai eu envie de lui coller une bonne paire de claques.

À travers cette nouvelle, Fémi Peters, nous prouve qu’elle maîtrise la chute avec beaucoup de talent, car le lecteur est tenu en haleine jusqu’au dernier moment.

Bref, si vous voulez découvrir comment, en seulement douze pages, l’auteure nous entraîne dans un univers futuriste très intéressant, n’hésitez pas à vous laisser tenter par cette nouvelle.

Présentation de l’auteure

Fémi Peters est écrivain et lectrice passionnée. Son objectif est de faire rêver et faire réfléchir ses lecteurs et lectrices. Pourelle, la littérature est synonyme d’évasion bien entendu mais également de réflexion et d’engagement. A travers ses textes, elle tente de réveiller le lecteur, de lui donner matière à réflexion mais également de le divertir.
L’écriture est un plaisir pour elle mais aussi un merveilleux moyen de toucher et d’émouvoir des inconnu(e)s, de peut-être leur donner une vision différente des choses, en tout cas de leur faire passer un bon moment dans son monde!
Elle a publié trois œuvres à ce jour: un roman et deux nouvelles. Son roman est  « Notre-Dame-des-Lettres et ses nouvelles sont  « Carte non valide » et « Les Nyxers ».

AVT_Femi-Peters_9186

La mort est une garce de Baptiste Beaulieu


Titre: La mort est une garce
Auteur: Baptiste Beaulieu
Editions: Fayard
Prix: gratuit sur toutes les plates formes numériques

Quatrième de couverture
Un vieux médecin se souvient de sa première dissection, de son grand amour et de son goût immodéré pour la charcuterie espagnole. Une tranche de vie touchante, drôle et décalée.
Cette nouvelle inédite de Baptiste Beaulieu, médecin généraliste de 29 ans, vous est offerte à l’occasion de la parution de son nouveau roman, Alors vous ne serez plus jamais triste chez Fayard et de la sortie au LIvre de Poche d’Alors voilà, les 1001 vies des Urgences (Fayard, 2013), un très beau succès de librairie, déjà traduit en douze langues.

Qu’est ce que j’en pense?
J’avais à peine terminé « Alors vous ne serez plus jamais triste » que cette nouvelle rejoignait ma Kindle.
Samedi soir, après une journée très spéciale, je cherchais une lecture détente et mon choix s’est porté sur « La mort est une garce ».
Comme pour tous les formats courts, j’avais une petite appréhension, car, des fois, ça va trop vite et on n’a pas le temps d’apprécier l’histoire. Mais, cette crainte n’avait pas lieu d’être car je me suis régalée avec cette nouvelle.
En seulement quelques pages, l’auteur arrive à nous emmener très loin. On sent le vécu et on se régale du début à la fin avec les anecdotes.
J’ai adoré l’humour et l’originalité avec lesquels Baptiste Beaulieu traite de la mort.
C’est vrai qu’on manque de temps pour s’attacher aux personnages, mais l’histoire est tellement agréable qu’on en oublie ce détail.
Alors voilà, je suis encore une fois conquise par le style de l’auteur et je ne vais pas tarder à me jeter sur son premier roman. Vous ne connaissez pas encore Baptiste? Qu’attendez-vous pour vous procurer cette petite nouvelle qui est gratuite?

Présentation de l’auteur
Baptiste Beaulieu est interne à l’hôpital d’Auch.
Il a lancé en novembre 2012 son blog « Alors voilà », qui décrit avec humour, ironie, humanité, mais aussi avec dépit parfois le quotidien d’un interne ou l’un de ses collègues aux urgences. 

Baptiste Beaulieu a reçu en janvier 2013 le prix Alexandre-Varney pour son blog.

Devant le succès de son blog, la plupart des anecdotes des urgences d’Auch ont été choisies pour faire partie d’un recueil, « Alors voilà: Les 1001 vies des urgences » (Fayard, 2013).

Début 2015, il sort « Alors vous ne serez plus jamais triste ».


Incubes de Anthony Holay


Un couple, qui vient de perdre leur enfant, décide de s’isoler du monde en louant un chalet à la montagne pour les vacances. Mais, tandis que la femme se remet difficilement de ce deuil, l’homme commence à percevoir des formes inquiétantes dans l’obscurité...

Qu’est-ce que j’en pense?
Quand l’auteur est venu me proposer de découvrir cette nouvelle, je n’ai pas hésité un seul instant car déjà le titre me parlait bien et puis il faut avouer que le résumé qu’il m’a fait de son ouvrage m’a totalement conquise.
Cette petite histoire est vraiment parfaite et le seul regret que j’ai eu c’est d’arriver trop vite à la fin comme bien souvent avec beaucoup de nouvelles. C’est d’ailleurs, le petit bémol qui a empêché le coup de cœur.
Dès les premières lignes, j’ai été happée par l’univers créé par Anthony Holay et il m’a été impossible de lâcher ma liseuse même si le sommeil cherchait à l’emporter sur ma lecture.
Même si tout va très vite, l’auteur a réussi à créer deux personnages très attachants et une intrigue très originale, sombre et angoissante.
Que de frissons j’ai eu au cours de ma lecture de cet ouvrage. C’est d’ailleurs très rare qu’une nouvelle arrive à m’emporter à ce point.
L’auteur joue tellement avec son lecteur, qu’arrivée à la fin je me suis demandée si cet historie était tout simplement réelle ou imaginaire. J’ai adoré me plonger dans cet univers de monstres complètement terrifiants et horrifiants.
En bref, j’ai été complètement conquise par cette petite nouvelle et je ne peux que vous recommander de la découvrir si vous aimez le mélange d’horreur et de fantastique.

Je tiens à remercier Anthony Holay qui m’a permis de découvrir cette très agréable nouvelle.

Les luxurieux, tome 1 : Yin yang de Frédérique De Keyser


Luxuria… Luxure… Luxurieux… Cela sonne comme une déclinaison. Ou un mantra, charnel et voluptueux, que l’on pourrait se plaire à réciter. Gageons que les habitués du Luxuria préféreront s’abandonner à la sensualité plutôt qu’en disserter. C’est sans aucun doute l’intention d’Axir, puissant démon à la réputation sulfureuse. Réputation fondée ou soigneusement entretenue ? Naalys, ange de son état et objet d’une cour assidue de la part du démon, ne va pas tarder à le découvrir.

Qu’est-ce que j’en pense?
Ayant passé un très bon moment avec la série Luxuria de Frédérique de Keyzer, j’avais hâte de pouvoir découvrir cette nouvelle.
Même si Axir et Naalys ne faisaient pas partie de mes personnages préférés dans la saga, j’ai passé un bon moment en compagnie de cet ouvrage car justement il est centré sur nos deux protagonistes et ça nous permet d’apprendre à les découvrir un peu plus.
Souvent les nouvelles sont trop courtes et nous n’avons pas le temps de nous attacher aux personnages. Dans ce premier tome des luxurieux, c’est tout à fait le contraire comme il n’y a qu’Axir et Naalys, on a bien le temps de les trouver attachants et très intéressants. 
J’ai retrouvé l’écriture de Frédérique de Keyser avec beaucoup de plaisir et on sent qu’elle est toujours autant attachée à ses protagonistes.

Que vous connaissiez ou non, l’univers du Luxuria, n’hésitez pas à vous laisser tenter par cette nouvelle car elle peut être bien lue indépendamment de la série.
D’ailleurs, de mon côté je vais continuer à découvrir « Les luxurieux » tellement j’ai hâte de retrouver certains personnages.

Je tiens à remercier les Editions de la Bourdonnaye pour m’avoir permis de découvrir cette nouvelle.