Archives de Catégorie: Mémoires

Populaire de Maya Van Wagenen


Coincée au plus bas de l’échelle sociale de son école, Maya, 14 ans, se lance un défi: suivre à la lettre, pendant un an, les conseils du Guide de popularité du top-modèle des années 50 Betty Cornell.

« Soyons honnêtes, j’ai du pain sur la planche. Je mesure 1,57 mètre, j’ai de l’acné, je suis molle, maladroite et voûtée. Pas de hanches, pas de poitrine. Je porte des lunettes et un appareil dentaire, j’achète mes vêtements en grande surface et dans des friperies. Je passe plus de temps sur mes maths que sur ma coiffure. 

Régime, maquillage, posture, attitude : des conseils de popularité vieux d’un demi-siècle ont-ils encore un intérêt ? Je vais voir ça. On a connu plus fou, non ? »

Maya Van Wagenen est l’une des adolescentes les plus influentes au monde selon le Time Magazine. Son journal, qui relate son incroyable expérience, est en cours d’adaptation au cinéma par les studios DreamWorks. 


Qu’est-ce que j’en pense?
L’été, rien de tel qu’une lecture légère et sans prise de tête. Ce roman est donc tombé au moment idéal.
« Populaire » est un condensé de fraîcheur, de légèreté et d’humour. Associés à une petite touche de mode, ces 3 ingrédients promettent une histoire très plaisante.
Ce roman nous est livré sous forme de journal intime et on s’attache très vite à Maya en entrant dans son quotidien. J’ai aimé suivre son évolution au cours de l’année scolaire et j’ai ressenti beaucoup d’admiration pour elle. Oui, j’admire Maya car il fallait oser se mettre dans certaines situations et à 13 ans, j’aurais été tout à fait incapable de le faire. Tous les mois, elle tente un nouveau stratagème pour devenir populaire et on se demande si elle va finir par y arriver. J’ai beaucoup apprécié son attachement au livre de Betty. 

Mais dans cet ouvrage, il n’y a pas que Maya et Betty, il y aussi des personnages secondaires très agréables comme la mère de Maya et j’ai adoré la complicité qu’elle a avec sa fille.
Parlons du livre objet en lui-même qui est très attrayant, j’ai aimé y retrouver certains extraits du livre de Betty et les photos de Maya et de sa famille. Ça donne un côté encore plus accrocheur à l’histoire.
Beaucoup de sujets très intéressants comme l’amitié, le deuil, la famille… sont traités dans ce roman et la façon dont ils sont exploités pousse à la réflexion.
Bref, je recommande ce roman à ceux qui cherchent un peu de fraîcheur et de légèreté et qui se posent des questions sur la popularité.

Je tiens à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour cette agréable découverte.

Publicités