Et toujours elle m’écrivait de Jean-Marc Savoye et Philippe Grimbert


Lorsqu’on entreprend d' »aller voir quelqu’un », s’engage une aventure intense, qui allège la souffrance et transforme ce qu’on croyait destin. Jean-Marc Savoye a choisi la psychanalyse pour ne plus subir sa vie. Dans une langue limpide, dynamique, saisissante, il rapporte ce cheminement unique, grâce auquel il est parvenu à se sauver, en cessant de s’échapper. De résistances en fulgurances, l’expérience est restituée dans toute sa diversité, sous le regard de l’écrivain et psychanalyste Philippe Grimbert qui, de manière inédite, intervient en toute liberté dans le récit de son ancien patient, pour faire part de ses propres réactions. Avec eux, le lecteur cherche, s’émeut, cale, reprend espoir. Et le voilà gagné par la profondeur des découvertes qu’il peut faire siennes puisque toute vie est une histoire où se trament l’héritage du père, le secret d’une mère, l’amour d’une femme.

12,99 € au format numérique ou 18 € au format broché

Cher lecteur,

Quand j’ai reçu le mail pour faire partie de la masse critique privilégiée de Babelio pour ce roman, je n’ai pas hésité très longtemps, car j’étais énormément attirée par le titre. D’ailleurs, je dois bien t’avouer qu’à aucun moment je n’ai lu la quatrième de couverture de ce roman.

Le titre m’a directement paru si poétique et j’ai cru me retrouver face un échange épistolaire qui est un genre que généralement j’apprécie beaucoup.

Finalement, ce roman est tout autre que ce que j’ai cru y trouver mais j’avoue que ça ne m’a pas empêché malgré tout de passer un bon moment.

J’ai aimé la façon dont l’auteur se livre à nous et je me suis laissée happée par sa plume et par son histoire. D’autant plus que sans avoir lu la quatrième de couverture, j’étais très curieuse de découvrir le pourquoi du titre.

Il faut savoir que cet ouvrage est écrit à quatre mains et que j’ai aimé retrouver les alternances entre nos deux auteurs et la façon dont Philippe Grimbert s’adresse à Jean-Marc Savoye. On sent une approche assez psychologique et dès fois ça m’a fait un peu peur de ne pas comprendre certains mots, mais jamais ça n’a été le cas.

On s’attache très vite à l’auteur et à son histoire familiale qui au fond pourrait être la nôtre ou celle d’un de nos proches. A certains moments, on se sent très proche de l’auteur et à d’autres on se dit qu’on est carrément occupés de s’immiscer dans sa vie qui ne peut que nous toucher par son vécu.

Tout au long du livre, on n’a qu’une envie, c’est de le voir sortir de toutes ces séances de psychanalyses à un tel point  qu’on se met à tourner les pages encore et encore pour découvrir ce qu’il va advenir de tous ces problèmes, mais je ne t’en dirais pas plus, cher lecteur, si tu veux le savoir ce sera à toi de te laisser tenter par ce livre.

J’ai également aimé les quelques références cinématographiques, musicales ou encore psychologiques qu’on peut retrouver tout au fil de ce roman.

Bref, cher lecteur, si tu aimes les histoires familiales et les analyses psychologiques, je ne peux que te conseiller de te laisser tenter par ce roman.

Publicités

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :