Un merci de trop de Carène Ponte


un merci de trop Un merci de trop

Quatrième de couv2

S’il fallait décrire Juliette en un seul mot, transparente serait sans nul doute le bon. Oui, c’est ça, transparente.
Depuis qu’elle est toute petite Juliette a toujours fait ce que l’on attendait d’elle. Pour ne pas déplaire, pour ne pas décevoir. Mettant de côté ses rêves et celle qu’elle est vraiment. Résultat, à 30 ans, elle mène une vie sans relief et ennuyeuse au possible. Une vie dans laquelle choisir entre lasagnes et sushis est un événement.
Pourtant, elle se sent de plus en plus à l’étroit dans cette vie, dans cette peau.
Elle a envie de crier qu’elle n’est pas cette fille sans personnalité.
Elle a envie d’aborder celui qu’elle croise tous les jours dans son immeuble. Pour lui dire qu’il lui plait.
Et par dessus tout, elle a envie d’enfin réaliser son rêve, celui de devenir écrivain.
Il n’est jamais trop tard pour devenir soi. C’est ce que va découvrir Juliette au détour d’un merci, un merci de trop. Même si elle est loin d’imaginer ce qui va en découler !

2,99 € au format numérique ou 16,95 € au format broché

Qu'est ce que j'en pense

Quand j’ai vu ce roman chez les Editions Michel Lafon, je n’ai pu m’empêcher de craquer, car il me tentait déjà énormément quand il était en auto-édition, mais je n’avais pas encore trouvé le temps de m’y plonger.

Autant vous dire que je suis ravie de m’être laissée tenter, car j’ai passé un agréable moment et cet ouvrage vient s’ajouter à mes coups de cœur.

Une fois la première page tournée, il m’a été très difficile de le reposer, d’ailleurs, je l’ai quasi englouti en une après-midi tellement j’étais happée par la plume de l’auteure.

Ce roman est une véritable bouffée de fraîcheur et de légèreté comme je les aime.

Dès les premières lignes, Carène Ponte nous donne le ton et on sait qu’on va se régaler.

Le fait que l’histoire soit racontée du point de vue de Juliette nous permet de vivre ses péripéties à sa place et la rend très attachante. J’ai eu un coup de cœur pour notre héroïne qui m’a réussi à me faire sourire et même éclater de rire par moments. C’est vraiment un plaisir de suivre son évolution.

Certains chapitres sont également écrits du point de vue de Luc, le voisin de Juliette, personnage masculin qui m’a totalement fait craquer lui aussi et ça m’a fait plaisir de me retrouver dans ses pensées. J’ai adoré son humour et son imagination débordante.

Les protagonistes secondaires sont eux aussi très bien travaillés et apportent leur lot de surprises à l’histoire que ce soit la meilleure amie de Juliette ou encore ses parents.

Mais ce roman ce ne sont pas que des personnages attachants, ce sont aussi des thèmes comme la famille, l’amour et l’amitié qui sont abordés avec beaucoup de talent.

Quant à la fin, c’est vrai qu’elle est assez prévisible, mais au fond je pense que si elle avait été différente, ça m’aurait dérangé, elle est tellement belle que je n’en voulais pas une autre.

Bref, si vous aimez les bouffées de fraîcheur et de légèreté, les surprises, les héroïnes attachantes et que vous avez envie de rire, n’hésitez pas à vous laisser tenter.

coups de coeur

Publicités

Une Réponse

  1. […] Mon avis sur « Un merci de trop de Carène Ponte […]

    J'aime

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :