89 mois de Caroline Michel


89 mois 89 mois

Quatrième de couv2

J’ai trente-trois ans, ça y est. A quarante ans et des poussières, mon corps sera hors jeu. Il me reste donc sept grosses années pour faire un enfant, soit quatre-vingt-neuf mois. Un chiffre minuscule. A peine deux mille sept cents jours. Que peut-on faire en deux mille sept cents jours ? Rien. J’en ai déjà mis cinq à construire trois meubles Ikea. » Jeanne, célibataire, contrôleuse de train sur la ligne Paris-Auxerre, n’a qu’une obsession : devenir maman avant que le temps la rattrape. Elle a fait une croix sur le couple, il lui faut simplement un géniteur. Sa décision ne fait pas l’unanimité auprès de ses amis, et, même si parfois elle doute, elle est déterminée à surveiller son cycle, à provoquer les rencontres, à boire des potions magiques et à lever les jambes après chaque rapport, sait-on jamais.

10,99 € au format numérique ou 14,99 € au format broché

Qu'est ce que j'en pense

Quand j’ai vu ce roman sur Netgalley, j’ai immédiatement été attirée par sa quatrième de couverture et aussi par son thème que je trouvais original.

Finalement, je ne regrette pas de m’être laissée tenter car, en règle générale, j’ai passé un bon moment.

Une fois la première page de ce roman tournée, il est difficile de le reposer tellement nous sommes happés par l’histoire et nous suivons les péripéties de Jeanne avec beaucoup d’intérêt.

Elle m’a beaucoup fait rire dans sa quête de vouloir faire un bébé toute seule et je l’ai trouvée très touchante dans ses interrogations concernant son horloge biologique.

On la suit de très près, on s’attache très vite à notre héroïne et on ne peut que ressentir ses doutes et ses inquiétudes.

Par contre, même si en tant que femme et maman, je peux à tout prix comprendre ses envies, la chose qui m’a légèrement dérangée est le fait qu’elle puisse jouer avec sa vie.

Ce roman invite aussi toute femme à réfléchir sur le temps qui passe bien plus vite qu’on ne le pense.

Arrivée à la fin, j’étais un peu frustrée de ne pas connaître le choix de Jeanne et de me retrouver face à cette finale ouverte.

Bref, si vous cherchez un roman qui vous fera passer un moment de détente et de légèreté, n’hésitez pas à vous laisser tenter.

belles découvertes

présentation de l'auteur

Caroline Michel a 28 ans. Un jour, il ne lui restera que quatre-vingt-neuf mois pour faire un bébé. En attendant, elle est journaliste pour la presse féminine et tient un blog très suivi (ovary.fr) autour de thèmes qui lui tiennent à coeur : les relations amoureuses et le temps qui passe. 89 mois est son premier roman.

Publicités

Une Réponse

  1. […] Mon avis sur « 89 mois » de Caroline Michel […]

    J'aime

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :