Archives de Catégorie: Milady

Coup de blush à Milan de Marion Olharan


Lire la Suite →

Bad romance, tome 1 de Céline Mancellon


bad-romance-1bad-romance-tome-1  Lire la Suite →

Prince captif, tome 1 : L’Esclave de C. S. Pacat


prince captif 1

 

Titre: L’esclave
Auteure: C.S. Pacat
Nombre de pages: 316
Editions: Milady
Prix: 14,90€ au format broché et 9,99€ au format numérique

Je tiens à remercier Babelio et Milady pour cette découverte.


Damen est un héros pour son peuple et le légitime héritier du trône d’Akielos. Mais lorsque son demi-frère s empare du pouvoir, Damen est capturé, dépouillé de son identité et offert comme esclave au prince d’un royaume ennemi.

Beau, manipulateur et létal, son nouveau maître, le prince Laurent, incarne ce qui se fait de pire à la cour de Vere. Mais dans la toile mortelle de la politique Vérétienne, les apparences sont trompeuses, et lorsque Damen se retrouve pris dans un jeu de pouvoir pour le trône, il doit s’allier à Laurent afin de survivre et sauver son royaume.
Sans jamais oublier une règle vitale : cacher sa véritable identité à tout prix. Car l’homme dont il a besoin est celui qui a le plus de raisons de le haïr…

Qu’est-ce que j’en pense?
Quand j’ai vu que j’avais été sélectionnée par Babelio pour découvrir ce roman, je n’avais qu’une hâte, c’était de le voir arriver et de le commencer. D’autant plus, que la quatrième de couverture nous promet un agréable moment d’évasion dans un univers de Fantasy.
Finalement, j’attendais peut-être trop de cet ouvrage, mais je n’en ressors pas super emballée et je n’en garderai pas un énorme souvenir.

Tout a bien commencé, dès les premières pages, j’ai vraiment été prise par l’histoire et par l’action, mais très vite mon enthousiasme est retombé. J’ai eu l’impression que les rebondissements s’essoufflaient, qu’on tournait en rond et je me suis ennuyée jusqu’aux dernières pages qui rattrapent l’action qu’on a attendu beaucoup trop longtemps.

Je m’attendais à de la romance, mais certainement pas à des relations non consentantes. Ces rapports ne m’ont pas choquée, ni dérangée, mais ce n’est pas ce que je recherchais en ouvrant ce roman.

Au niveau des personnages, je ne les ai pas détestés, mais je ne les ai pas trouvés non plus très attachants. Damen et Laurent auraient mérités d’être exploités un peu plus en profondeur, car on a vraiment l’impression de ne pas savoir grand-chose sur ces deux protagonistes principaux.

Ce premier tome est certainement une mise en place et peut-être que le second est plus agréable et nous apporte des réponses aux questions qu’on se pose, mais je ne sais pas encore si je laisserais une chance à la suite.

Bref, cette chronique va sans doute vous sembler un peu brouillon mais j’ai beaucoup de mal à exprimer mon avis.

Zombie thérapie, tome 1 : Zombie Thérapie de Jesse Petersen


 
Sarah et David sont au bord du divorce et tentent une thérapie de couple. Mais en arrivant à leur rendez-vous, ils trouvent leur conseillère conjugale en train de dévorer les clients précédents. 
Certes, ces gens sont morts, mais ils pourraient avoir la décence de se comporter comme tels!
Sarah et David voulaient sauver leur mariage, maintenant ils doivent aussi sauver leur peau. Avant,  elle faisait des listes, maintenant elle laisse des bouts de cervelle partout. Avant il passait son temps à jouer à Resident Evil, maintenant, ça lui sert !
 
Qu’est-ce que j’en pense?
Quand j’ai vu ce livre en partenariat sur Livraddict, j’ai tout de suite été attirée par son titre et sa quatrième de couverture.
 
Ce premier tome de Zombie Thérapie est pour moi un énorme coup de cœur. C’est la première fois que je lis un bouquin qui parle de zombies et je me suis vraiment beaucoup amusée.
 
J’ai vraiment eu l’impression de me trouver dans un mélange de chick-lit et d’horreur et je crois que c’est surtout ça qui m’a fait aimer autant ce roman.
 
Cette œuvre, qui se lit très facilement, est idéale pour passer un agréable moment de détente.
Je trouve que l’histoire d’apocalypse zombie pour sauver un couple au bord du divorce est vraiment une idée super originale.
 
L’action est aussi présente dans cet ouvrage et on ne peut s’empêcher de se demander ce qu’on ferait si on se trouvait face à une horde de zombies.
 
La petite phrase qui est au début de chaque chapitre et qui donne un conseil de couple face aux zombies apporte une petite touche d’humour en plus.
 
Les deux personnages principaux sont très attachants malgré leur caractère très différent.
Sarah est une jeune femme très courageuse et très optimiste, même dans la pire des situations elle veut s’en sortir.
David est un homme qui n’arrive pas à prendre ses responsabilités mais cette attaque de zombies va le rendre courageux.
 
Les autres personnes que Sarah et David vont rencontrer tout au long de cette apocalypse zombie sont aussi très intéressantes.
 
Si vous cherchez une lecture légère et distrayante, je vous conseille donc ce bouquin. Quant à moi, j’attends le tome 2 avec impatience.
 
Merci à Livraddict et aux Editions Milady pour m’avoir permis de découvrir cette petite merveille.
 

Les Vampires Argeneau, tome 03 : JF cherche vampire de Lynsay Sands


Lucern Argeneau, alias Luke Amirault, écrit des romans de bit-lit à succès qui lui sont inspirés par sa famille de vampires. De nature solitaire, il vit en reclus et refuse de sortir de sa routine. C’est sans compter sur son agent Kate Leever, qui espère bien le voir participer à une convention de romance vampirique. Après tout, il doit bien cela à ses nombreux fans! Elle débarque à l’improviste et s’impose dans son existence bien réglée. Lucern va devoir s’armer de patience et mettre un peu d’eau dans son sang afin de composer avec cette séduisante jeune femme. Et si elle découvrait le caractère autobiographique de ses oeuvres.

Qu’est-ce que j’en pense?
Quand j’ai vu ce livre en partenariat sur Livraddict,  je me suis directement laissé tenter même si j’étais un peu embêtée de ne pas avoir  lu les tomes 1 et 2.
Mais finalement, le fait de commencer par le troisième bouquin n’est vraiment pas dérangeant, car on arrive tout aussi bien à suivre l’histoire.
J’avais tellement lu de bien sur les vampires Argeneau qu’il fallait que je découvre cette famille sans plus attendre.
J’ai vraiment été happée par ce tome.
L’humour est présent tout au long de l’histoire, je me suis rarement autant amusée en compagnie d’un roman.
Parmi les passages les plus drôles, je retiendrai le moment où Lucern doit se procurer un préservatif et celui où Kate pense que le vampire est gravement blessé à la tête alors que ce n’est qu’une poche de sang qui a éclaté.
Les personnages sont vraiment très attachants surtout Lucern et Kate.
Lucern est auteur de bit-lit et il écrit des livres sur sa propre famille. Les personnes qui lisent ses livres ne peuvent pas’imaginer que Lucern est vraiment un vampire. Le fait que l’on présente ce personnage comme l’auteur de cette saga est vraiment très original. On découvre ce vampire âgé de 600 ans comme un homme très renfermé qui ne cherche pas à s’ouvrir au monde extérieur.
Kate est une vraie tornade qui entre dans la vie de Lucern. Elle m’a vraiment fait rire.
On peut aussi découvrir Marguerite, la maman du vampire. J’ai beaucoup aimé son rôle d’entremetteuse entre les deux personnages principaux.
Par contre, je vous conseillerais comme on me l’a conseillé de ne pas lire l’arbre généalogique au début du livre, si vous ne voulez pas savoir directement qui finit avec qui.

Je conseille donc à tous les fans de bit-lit de découvrir cette série sans plus attendre.

Et de mon côté, dès que je le peux, je vais continuer à découvrir cette série.

Merci à Livraddict et aux Editions Milady pour m’avoir permis de découvrir cette petite merveille.

Sarah Dearly, tome 3 : A cran de Michelle Rowen


L’ex chasseur de vampires Michael Quinn est bien déterminé à redevenir humain. Sa seule solution : s’emparer de l’Oeil, un puissant artefact. Mais une chasseuse de primes, tueuse de créatures surnaturelles est à ses trousses : Janie Parker. L’Oeil est son unique chance de rentrer dans les bonnes grâces de son patron maléfique. Ce dernier menace, en effet, de la décapiter si elle ne le retrouve pas. Janie n’a pas d’autres solution : elle doit tuer Michael, si séduisant soit-il…
Qu’est-ce que j’en pense?
Comme j’ai beaucoup aimé les deux premiers tomes de la série, j’étais impatiente de découvrir ce troisième opus.
J’ai eu un peu de mal à accrocher au début de l’histoire.
On ne retrouve plus de Sarah, ni de Thierry et on suit les aventures de Janie, Quinn, Lenny et Barkley le loup garou.
Sarah et Thierry m’ont beaucoup manqués et au début de l’histoire je n’aimais toujours pas Quinn et Janie.
Finalement, au fil des pages j’ai appris à découvrir Janie et Quinn et à les apprécier.
Ce qui m’a dérangé le plus dans «A Cran», c’est que dans le tome 1 de Sarah Dearly, on dit bien qu’il n’y aucun remède pour annuler le vampirisme et tout à coup dans ce tome 3, il y aurait quand même une solution : l’œil.
Ce changement de situation m’a semblé peu crédible.
Tout était beaucoup plus prévisible que dans les deux précédents récits.
Même si Sarah et Thierry ne font pas partie de ce récit, l’humour est toujours au rendez-vous. On y retrouve, aussi, beaucoup de rebondissements qui nous entrainent au fil des pages.
Comme dans les deux premiers tomes, on retrouve toujours le style de Michelle Rowen, toujours très agréable et très facile à lire : une écriture très fluide qui est à la portée de tous.
Bref, j’ai eu un peu plus de mal avec ce troisième tome mais il m’a permis d’apprendre à apprécier Quinn et Janie.
Merci à Livraddict et aux éditions Editions Milady pour ce partenariat.