Archives de Catégorie: Editions du 38

L’affaire Aurore S. de Gilles Milo-Vacéri


laffaire-aurore-s laffaire-aurore-s Lire la Suite →

Publicités

Un foyer de Julie Lamiré


un foyer un foyer Lire la Suite →

Phil Mazelot, tome 3: Mon beau tapin roi défloré de Thiébault de Saint Amand


mon-beau-tapinPrésentation Lire la Suite →

Le baiser des fées, tome 2: Prisonnière de Fleur Deschamps


le baiser des fées tome 2
 Titre: Prisonnière
 Auteure: Fleur Deschamps
 Nombre de pages: 26
 Editions: du 38 
 Prix: 2,49€ au format numérique

 Je tiens à remercier les Editions du 38 pour 
 m'avoir permis de découvrir ce deuxième tome.

Douces et chaudes, ainsi sont les fées. De sa plume savoureuse et impertinente, Fleur Deschamps, auteur emblématique de Collection Paulette, anime les petites fées coquines qui peuplent la clairière.
Le bal s’ouvre sur les muses de la forêt. C’est un peuple merveilleux de lucioles, de faunes, d’animaux aussi qui les entourent. Mais c’est compter sans Merlin le magicien lubrique qui n’apprécie rien tant que les fées si attirantes.
Comment Merlin maintient-il les fées sous sa gouverne ? Quels stratagèmes devront-elles mettre en place pour échapper au joug du magicien avide de sexe ? Quel chevalier servant oserait venir à leur rescousse ? Une trilogie haletante et excitante, servie par une écriture d’une grande finesse.
Ne manquez pas de découvrir le mystère qui se cache derrière Le baiser des fées… Laissez Fleur Deschamps vous inviter à venir jouer à saute-fées…

Qu’est-ce que j’en pense?
Après avoir eu un coup de cœur pour le premier tome de cette série, j’étais très impatiente de découvrir cette suite, de retrouver la plume de l’auteure et de savoir ce qu’il allait advenir de nos protagonistes.
Ce deuxième opus m’a tout autant conquise, car il est tout à fait à la hauteur de ce que j’en attendais.
J’ai retrouvé la magnifique plume de l’auteure avec un énorme plaisir ainsi que la poésie qui s’en dégage. Encore une fois Fleur Deschamps a su mélanger Fantasy et érotisme avec beaucoup de justesse.

Dans ce deuxième opus, les personnages sont tout aussi intéressants que dans le premier, mais j’ai malgré tout eu ma petite préférence pour Arnaud et Liane, je les ai trouvés tous deux très attachants.

L’histoire qui tourne autour de Merlin est également toujours aussi intéressante, à certains moments il nous intrigue et à d’autres on a envie de le détester à cause de son comportement.
Quant à Clochette et Cachou, nos petites fées coquines, j’ai beaucoup apprécié leur caractère qui est très surprenant et j’ai hâte de les retrouver.

Arrivée à la fin, je suis partagée entre l’ envie de me jeter sur la suite, tellement je suis impatiente de voir ce qu’il va advenir de nos différents protagonistes, et l’envie d’attendre un peu avant de découvrir le tome 3, car, une fois terminée cette saga va me manquer.

Bref, si vous aimez la Fantasy, l’érotisme et les fées, qu’attendez-vous pour vous laisser tenter par cette série ?

Présentation de l’auteure
Fleur Deschamps est une petite nouvelle dans le monde de la littérature érotique. Elle aime la campagne française, les longues plages landaises et les falaises normandes. Et le chocolat aussi, par-dessus tout.
Elle maîtrise une écriture sans fioriture, très érotique, crue, parfois pornographique, efficace et charmeuse, croustillante, et, envoûté, le lecteur ne lâche pas facilement sa lecture.

Phil Mazelot, tome 2: Requiem pour une taupe de Thiébault de Saint-Amand


mazelot 2 Titre: Requiem pour une taupe
 Auteur: Thiébault de Saint-Amand
 Nombre de pages: 173
 Editions: du 38
 Prix: 5,99€ au format numérique

 Je tiens à remercier les Editions du 38 pour 
 m'avoir permis de découvrir ce roman que 
 j'attendais avec tant d'impatience.

Phil Mazelot est un ancien agent des Renseignements qui a officié durant la 1re Guerre Mondiale. Même s’il s’en défend, et se dissimule du mieux qu’il peut sous des dehors de dur à cuire, c’est un rêveur, un vrai poète, un parolier de génie et parfois des vers sublimes lui viennent en tête aux pires moments de ses enquêtes.
Si la France insouciante de la fin des années vingt savoure encore la victoire, il sent le camp adverse ruminer son humiliation. Un nouveau conflit lui paraît inévitable. De poursuites haletantes en rencontres improbables, Mazelot va se rendre compte que le pouvoir et l’argent corrompent toutes les valeurs de la société. Des héros ordinaires se fédèrent peu à peu autour de lui pour former l’un des tout premiers réseaux de ce qui deviendra quelques années plus tard, la Résistance.
Thiébault de Saint Amand vous propose une série historique, musicale et irrésistiblement coquine où l’argot et l’humour sont omniprésents.
La deuxième enquête de Phil Mazelot vous plonge dans un nid d’espionnes… Qui aurait pu croire que la belle Suzanne Champreux se ferait bûcheronner dans une allée du Musée de l’Ethnographie du Trocadéro ?
Dans cette course palpitante au cœur de Paname, au milieu des gousses et des tripots, Phil doit retrouver coûte que coûte l’assassin de Suzie et répondre à cette douloureuse question : le Capitaine Beaumonts de Vinzelles était-elle passée à l’ennemi ?

Qu’est-ce que j’en pense?
Ha ce tome 2, si vous saviez comme je l’attendais et comme j’ai sauté de joie quand je l’ai vu arriver dans ma boite mail quelques jours avant sa sortie. D’ailleurs, dès que je l’ai eu en ma possession, il a rejoint ma Kindle, et j’ai abandonné toutes mes lectures en cours pour m’empresser de rejoindre Phil dans de nouvelles aventures.

Encore une fois, je me suis régalée et j’ai été complètement conquise par ce cher Mazelot. Une fois qu’on a gouté à Phil et à son humour, il est très difficile de s’en passer et on aurait envie d’en reprendre à chaque baisse de moral.
La plume de Thiébault ne m’a jamais déçue, il arrive toujours à m’arracher des fous rires et c’est à nouveau ce qu’il s’est passé avec ce requiem.
D’ailleurs, même si j’ai beaucoup ri avec ce cher président ou encore avec la précédente aventure de Phil, je n’ai jamais autant ri qu’avec ce deuxième tome qui est pour moi légèrement au-dessus de son prédécesseur qui m’avait déjà complètement charmée.

Tous les ingrédients pour passer un bon moment sont réunis dans ce roman. Je me suis toujours autant réjouie de retrouver les années 30 et d’enquêter en compagnie de Phil, on se prend très vite au jeu de l’enquête en compagnie de notre grand séducteur.
Peu importe la situation ou le moment, l’auteur a un énorme talent pour glisser les pointes d’humour qu’il faut.

Au cours de ses diverses péripéties, Phil va rencontrer divers protagonistes qui vont toute le conduire vers des situations complètement loufoques et hilarantes.
Les surnoms qu’il donne à certains personnages ne sont pas en reste, il suffit de penser à Sœur Bouffe-Dard ou encore à la mère Bouffe-Lingot pour se faire une idée.

Encore une fois, je me dois de faire une mention spéciale aux échanges entre Phil et Moutiers, surtout à leur conversation au sujet des moules que je vous laisserais découvrir par vous-même pour éviter de vous spoiler.
Je tiens également à faire une mention aux passages de notre cher Phil à l’infirmerie, je ris encore rien que d’y penser.
Il ne faut pas oublier non plus les passages musicaux qu’on peut découvrir au fil du roman et qui donnent du piment à l’histoire.

Je suis arrivée à la fin de ce roman complètement loufoque, déjanté, rempli d’humour (je ne trouve même pas le qualificatif nécessaire tellement j’ai ri), complètement conquise, et c’est avec regret que j’ai quitté Phil que j’ai hâte de retrouver dans une nouvelle enquête. Je pourrais vous en parler encore et encore tellement j’ai de choses à dire, mais je vais m’arrêter là et vous laisser découvrir ce roman par vous-même.

Bref, si vous aimez les enquêtes et l’humour, qu’attendez-vous pour vous jeter sur ce roman qui est sorti hier ?

Présentation de l’auteur
Un auteur français, provincial, de terroir.
Thiébault de Saint-Amand est régulièrement présent sur les réseaux sociaux et les marchés hebdomadaires. Avec votre manie de tout chercher, vous trouverez bien un blog, un mail, un stand…
Son œuvre magistrale, saluée par sa seule critique unanime, se résume comme les camemberts : Président quand il vous narre Les Dessous (en dentelles) de l’Élysée ( chez La Bourdonnaye ), Rustique quand il vous parle d’Hospice and Love ! ( chez Hugo Roman ) et Cœur de Lion quand il vous livre les enquêtes de Phil Mazelot ( aux Editions du 38 ).
Et parce qu’il faut bien vivre avec son temps numérique et la manie du pouce, lui-aussi se laisse tâter sous le couvercle, car il vous sait pointilleux sur l’élasticité et le moelleux de l’affaire.
Un auteur moulé à la louche en quelque sorte.
Soutenez nos Auteurs Originaux Publiés, symboles du Made in France !

Le baiser des fées, tome 1: Exilée de Fleur Deschamps


le baiser des fées tome 1 
 
 Titre: Exilée
 Auteure: Fleur Deschamps
 Editions: du 38
 Prix: 2,99 € au format numérique
 
 Je tiens à remercier les Editions du 38
 pour m'avoir permis de découvrir ce 
 premier tome .

Douces et chaudes, ainsi sont les fées. De sa plume savoureuse et impertinente, Fleur Deschamps, auteur emblématique de Collection Paulette, anime les petites fées coquines qui peuplent la clairière.
Le bal s’ouvre sur les muses de la forêt. C’est un peuple merveilleux de lucioles, de faunes, d’animaux aussi qui les entourent. Mais c’est compter sans Merlin le magicien lubrique qui n’apprécie rien tant que les fées si attirantes.
Comment Merlin maintient-il les fées sous sa gouverne ? Quels stratagèmes devront-elles mettre en place pour échapper au joug du magicien avide de sexe ? Quel chevalier servant oserait venir à leur rescousse ? Une trilogie haletante et excitante, servie par une écriture d’une grande finesse.
Ne manquez pas de découvrir le mystère qui se cache derrière Le baiser des fées… Laissez Fleur Deschamps vous inviter à venir jouer à saute-fées…

Qu’est-ce que j’en pense?
Quand j’ai découvert ce premier tome sur le site de la collection paulette des Editions 38, je n’ai pas pu résister. C’est plus fort que moi, dès que je vois une histoire de fées la tentation est grande et je suis faible. D’ailleurs, je n’avais même pas lu la quatrième de couverture de ce premier opus, seul son titre a suffi à me convaincre.
J’étais également aussi très impatiente de découvrir comment l’auteure avait réussi à mêler érotisme et fantasy et j’ai été totalement conquise par le résultat.
Une fois la première page tournée, je me suis laissé entrainer dans le monde des fées et il m’a été impossible de lâcher ma Kindle tellement j’étais happée par l’histoire.

La plume de l’auteure est magnifique, j’ai adoré la poésie qui s’en dégage.
Les descriptions des lieux et des personnages nous permettent vraiment de nous immerger dans ce monde de Fantasy et l’érotisme qui se glisse au fil des pages ne vient pas entacher l’histoire, bien au contraire, il lui apporte juste ce qu’il faut de piment.
Les diverses créatures qu’on peut rencontrer dans ce premier tome m’ont toutes fait craquer, elles ont toutes un prénom, on apprend à les connaître et la diversité de leurs caractères fait la richesse de cet ouvrage.
Une mention spéciale pour Merlin qui est très intéressant de par son côté mystérieux qui se dévoile peu à peu.

Le seul regret que j’ai eu c’est d’arriver très vite à la fin de ce premier tome, tellement j’ai été emportée par l’histoire, et je ne tarderais pas à me jeter sur la suite.

Bref, si vous aimez les créatures diverses, la Fantasy et l’érotisme, qu’attendez-vous pour vous jeter sur ce premier tome ?

Présentation de l’auteure
Fleur Deschamps est une petite nouvelle dans le monde de la littérature érotique. Elle aime la campagne française, les longues plages landaises et les falaises normandes. Et le chocolat aussi, par-dessus tout.
Elle maîtrise une écriture sans fioriture, très érotique, crue, parfois pornographique, efficace et charmeuse, croustillante, et, envoûté, le lecteur ne lâche pas facilement sa lecture.

Chasseuse de cristaux, tome 1 : Vestiges de neige de Julie Derussy


 Titre: Vestiges de neige
 Auteure: Julie Derussy
 Editions: du 38
 Nombre de pages: 198
 Prix: 6,99€ au format numérique ou 19€ au 
format broché

 Je tiens à remercier les Editions du 38 
pour m'avoir permis de découvrir ce roman.

 

Un monde dur et froid, prêt à sombrer, une quête étrange et mystérieuse, des personnages au bord de la folie… Voilà ce que nous propose Julie Derussy pour ce premier tome de Chasseuse de cristaux.
À Rivrene, archipel de glace et d’eau, univers sans pitié où les plus pauvres luttent pour survivre tandis que les puissants mènent une vie de plaisirs et de débauches, une jeune voleuse solitaire gagne sa vie en cambriolant de riches demeures. Mais tout bascule en une seule nuit. Enlevée, elle est conduite sur le navire d’une reine éplorée qui lui impose une étrange mission : retrouver trois cristaux perdus, trois cristaux aux pouvoirs mystérieux. Mue par une volonté qui n’est pas la sienne, la jeune voleuse se lance dans un long périple qui lui fera rencontrer des individus baroques, excentriques et sans morale. Dans une chasse aux cristaux qui la conduira au bout de ses peurs, au plus profond de ses désirs et aux limites de la mort.

Qu’est-ce que j’en pense?
J’avais repéré ce roman chez les Editions du 38 dès sa sortie et j’étais très impatiente de le découvrir. En même temps quand on aime la Fantasy comment ne pas craquer sur
sa magnifique couverture et sur son titre très alléchant.
Finalement, ce roman a été à la hauteur de mes attentes et j’ai passé un agréable moment en sa compagnie.
L’auteure a une plume tellement fluide et entrainante qu’une fois la première page de cet ouvrage tourné on a bien du mal à le reposer.
Ne vous attendez pas à vous retrouver confronté à des créatures fantastiques, il n’y en a pas, mais cela n’entache en rien la lecture, car Julie Derussy nous embarque dans une histoire très originale, dans une quête passionnante et dans un univers très sombre et agréable. J’ai également beaucoup apprécié la facilité qu’a eu l’auteure a intégrer des sujets de la vie de tous les jours à son histoire.

On entre très vite dans la vie de Tourelle notre chasseuse, on s’attache à elle et on se surprend à s’immerger dans son univers. Le fait que l’histoire soit racontée de son point de vue nous permet de nous identifier à elle, de réaliser la quête et de vivre les émotions avec elle.
Les personnages secondaires sont eux aussi très intéressants et j’aurais d’ailleurs voulu que certains soient plus détaillés tellement ils m’ont plu. Peut-être que nous en saurons plus dans le tome 2.
D’ailleurs, je vous avoue que je lirais ce second opus sans hésiter, car je suis curieuse de voir comment l’auteure aura tourné l’histoire.

Bref, si vous aimez la Fantasy et les histoires originales, ce roman est fait pour vous. Qu’attendez-vous ?

Présentation de l’auteure
Dès son plus jeune âge, Julie Derussy s’est exercée à dénicher les ouvrages interdits dans la bibliothèque de ses parents ; elle lisait tout ce qui lui tombait sous les yeux.
Aujourd’hui, elle est devenue une raconteuse volage : elle a toujours plusieurs histoires sur le feu, des récits tantôt réalistes, tantôt fantastiques. Elle aime quand les personnages qu’elle a créés prennent leur indépendance, lui soufflent des idées, des fantasmes nouveaux. Souvent, ils se déshabillent dans ses pensées et se mettent à nus pour le lecteur – ou la lectrice.

Julie Derussy

Les enquêtes de Phil Mazelot, tome 1: Blue note pour Héroïne Brune de Thiébault de Saint Amand


Titre: Blue note pour Héroïne Brune
Auteur: Thiébault de Saint Amand
Editions: du 38
 
Quatrième de couverture
Phil Mazelot est un ancien agent des Renseignements qui a officié durant la 1re Guerre Mondiale. Même s’il s’en défend, et se dissimule du mieux qu’il peut sous des dehors de dur à cuire, c’est un rêveur, un vrai poète, un parolier de génie et parfois des vers sublimes lui viennent en tête aux pires moments de ses enquêtes.
Si la France insouciante de la fin des années vingt savoure encore la victoire, il sent le camp adverse ruminer son humiliation. Un nouveau conflit lui paraît inévitable. De poursuites haletantes en rencontres improbables, Mazelot va se rendre compte que le pouvoir et l’argent corrompent toutes les valeurs de la société. Des héros ordinaires se fédèrent peu à peu autour de lui pour former l’un des tout premiers réseaux de ce qui deviendra quelques années plus tard, la Résistance.
Thiébault de Saint Amand vous propose une série historique, musicale et irrésistiblement coquine où l’argot et l’humour sont omniprésents.
La première enquête de Phil Mazelot vous réserve bien des surprises… Qui aurait pu croire que Frédo mourrait un jour dans son lit ?
Dans cette aventure passionnante au cœur de Paname, dans le milieu des maisons à lanternes, la belle Nadège succédera-t-elle à mama Élisa, la mère de Frédo, qui veut garder l’emprise sur le clac familial du Montparnasse ? Le bel Angelo et Mademoiselle trahiront-ils le secret chuchoté par Frédo sur son lit de mort ?
 
Qu’est-ce que j’en pense à la première lecture?
Avant de lire ce roman, je l’avais déjà aperçu sur le site des Editions de la Bourdonnaye où il était édité d’ailleurs à cette première lecture, mais, pour être honnête, je n’étais pas aller voir plus loin que le titre.
Pourquoi ne m’y suis-je pas plus intéressée que ça ? Tout simplement parce que ce titre, qui a d’ailleurs changé à la réédition, ne m’attirait pas du tout et je dirais même qu’il me rebutait assez.
Vous vous demandez ce qui m’a fait changé d’avis.
C’est tout simple,  souvenez-vous, j’ai découvert l’auteur avec le premier épisode de ses dessous (en dentelle) de l’Elysée. Comme j’avais beaucoup apprécié son style et son humour, j’ai eu envie de laisser une chance à ce sacré Phil. J’ai donc découvert la quatrième de couverture qui m’a intriguée et qui m’a donné envie de me lancer dans la lecture.
Finalement, je suis contente d’être passée au dessus de cette aversion pour le titre car j’ai passé un excellent moment avec ce roman.
J’ai retrouvé la plume humoristique et fluide de Thiébault de Saint Amand avec grand plaisir.
Ce roman se passe dans les années 1920-1930 et, personnellement cette période ne m’a pas dérangée du tout. Bien au contraire, je trouve que ç’est très agréable de se retrouver à cette époque-là.
Au niveau de l’écriture, il y a beaucoup d’argot mais, finalement, ce langage donne un certain rythme au récit et à aucun moment je n’ai été gênée par l’un ou l’autre mot.
Il y a certains passages que j’ai trouvé totalement hilarants comme celui où Francis et Phil sont au restaurant occupés de discuter d’Emilienne et de ses nouveaux plaisirs. Ceux qui l’ont lu me comprendront, je ne peux malheureusement pas vous en dire plus car je risquerais de vous spoiler.
Le moment entre Eléonore et Phil m’a également fait hurler de rire. Les répliques entre nos deux personnages sont très amusantes.
Dans ce roman, on retrouve aussi une enquête qui est très bien ficelée et remplie de rebondissements jusqu’à la fin.
Au niveau de nos différents protagonistes, ils sont tous très importants dans l’histoire et ils sont très bien détaillés. On peut se les imaginer sans le moindre souci.
J’ai beaucoup apprécié Phil et c’est avec grand plaisir qu’on apprend à le découvrir au fil des pages. Le fait que l’histoire soit racontée de son point de vue, nous permet de nous plonger dans sa peau et de nous sentir encore plus proche de lui. Il m’a bien fait rire avec son Elise.
Arrivée à la fin de ce premier opus, je n’ai qu’une hâte c’est de découvrir la suite.
Encore une petite chose qui m’a plu dans ce roman, c’est l’incapacité de pouvoir le classer dans une catégorie particulière car c’est en même temps un mélange de policier, d’historique et d’humour.
Pour terminer ma chronique, j’ai envie de partager un petit jeu de mot très agréable qu’on peut retrouver dans l’histoire et qui peut vous donner une idée de la plume de l’auteur.
« Qui se souvient encore que le lapin qui s’échappe de la marmite, c’était le lapin à Gilles ? Tu parles d’un lapin agile ! »
 
En bref, comme vous avez pu le voir, j’ai passé un très bon moment en compagnie de Phil et je crois que ce roman m’aura donné une bonne leçon quant à mon appréhension sur certains titres.
Si vous aimez l’humour et les enquêtes policières originales, n’hésitez pas à vous laisser tenter par ce premier tome. J’aurais pu vous en dire beaucoup plus sur cet ouvrage mais je préfère vous laisser le découvrir par vous même.
 
Et à la relecture ça donne quoi?
Si j’ai voulu relire ce roman, c’est juste parce que j’avais très envie de retrouver la plume humoristique de Thiébault de Saint Amand. 
Et niveau humour, c’est vraiment réussi, j’ai encore plus ri qu’à la première lecture.

Au niveau des personnages, c’est avec un réel plaisir que je les ai redécouvert et je me suis sentie encore plus proche d’eux.
Encore une fois, je me suis laissée bercer par l’originalité de cet ouvrage, par son époque et son argot et à la relecture j’en sors encore plus conquise. Ce sont ces 3 points ainsi que son humour qui, à mes yeux, font son le charme de ce bouquin.
Lecteurs, n’hésitez pas à vous laisser tenter par Phil, si vous aimez le dépaysement, les enquêtes et l’humour.