Des larmes d’or et de sang de Eric Dupuis


IMG_20200419_170252
Disponible sur le site des Editions du Cairn/

Quatrième de couv2

La disparition de l’adjoint au maire de Millas, dans les Pyrénées Orientales, en pleine Féria estivale, perturbe Carpalès, le capitaine de la gendarmerie locale. Pendant ce temps, à l’autre bout de la France, sous la grisaille et la pluie, le major Kaczmarek est chargé d’enquêter sur un accident mortel, pendant que Stanek Zibanski, pseudo-flic-détective au passé aussi trouble que sa personnalité, tente de faire la lumière sur un viol commis en Picardie. Trois affaires suivies par des enquêteurs aux caractères bien trempés, obligés de cohabiter dans cette somptueuse région Catalane, hélas vérolée par la noirceur de certaines âmes…

Qu'est ce que j'en pense

Cher lecteur,

Ha enfin, j’ai découvert la plume d’Eric Dupuis. Si tu savais le temps que j’ai attendu. Pourquoi j’ai attendu me diras tu ? Tout simplement parce que généralement j’aime lire un livre juste avant de rencontrer son auteur ou encore j’attends de rencontrer l’auteur en salon pour me procurer son livre.Oui tout ça tu le sais peut-être déjà si tu me suis depuis un moment.

Ce roman était donc ma première lecture de l’auteur et je suis vraiment ravie. Bon le seul petit bémol, c’est que j’aurais aimé lire ses prédécesseurs avant histoire de ne pas me faire avoir par ce petit coquin d’Eric à chaque note de bas de page en me disant que je n’avais pas lu le roman auquel il faisait allusion.

Ha si vous saviez comme il sait y faire ! Mais ce n’est pas grave, ce roman je le relirais et j’en profiterais encore beaucoup mieux, car il m’a tellement tenté que je compte bien lire les précédents et relire celui ci quand j’y arriverais chronologiquement comme ça je pourrais vraiment tout comprendre et ne plus me laisser avoir.

Bon assez discuté sur le pourquoi du comment, passons aux choses sérieuses.

On commence par un préambule qui nous emmène au 66, au 62, au 95 et au 27 et là je me suis dit mais qu’est ce qu’il me veut Eric avec ces chiffres ? Ha mais oui bien sur blonde que je suis ce sont des départements voyons.

L’auteur nous emmène donc au départ dans trois histoires différentes.

Dans les Pyrénées orientales, on se retrouve avec la disparition de l’adjoint au maire en pleine féria estivale, ce qui perturbe un certain Carpalès.

Dans le Nord, le major Kazmareck est chargé d’enquêter sur un accident mortel.

En Picardie, Zibanski, que l’auteur nous décrit comme un pseudo flic au passé aussi trouble que sa personnalité, tente de faire la lumière sur un viol qui a été commis.

Pendant les plus ou moins 70 premières pages, nous nous baladons entre les départements et cherchons à savoir où l’auteur veut nous emmener ainsi que le point commun entre ces 3 affaires.

Très vite, nous nous mettons à suivre les personnages et on ne peut que s’y attacher. Le suspense est à son comble, on se met à enquêter avec nos protagonistes et on se retrouve avec eux dans les différents lieux.

Il faut d’ailleurs souligner que les dialogues entre nos trois personnages ajoutent une petite touche d’humour et d’action à l’histoire.

Dans la plume d’Eric, on sent l’auteur, mais on sent aussi le flic et l’amour qu’il portait à son métier, on se dit qu’il pourrait être un de nos personnages. Même si je n’ai pas lu les précédents romans de l’auteur, on sent clairement le lien entre le nord et le sud de la France et on ressent l’attachement de l’auteur à ces deux régions.

Eric nous tient en haleine du début à la fin de ce roman et nous retourne le cerveau tant les rebondissements et les révélations sont nombreux.

On arrive à la fin de ce roman totalement surpris par le dénouement final, car à aucun moment on ne l’a vu venir et on se dit que l’auteur nous a bien mené en bateau tout au long de l’histoire.

Bref, cher lecteur, si tu ne connais pas la plume d’Eric Dupuis et si tu aimes aimes les intrigues bien ficelées, n’hésites pas à te laisser tenter, peu importe si comme moi tu commences par celui-ci ou par Aussi noir que le charbon.

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s