Coup de blush à Milan de Marion Olharan


Le talent ne se maquille pas, l’amour non plus…
Lisa travaille pour une marque de luxe basée à Milan. Elle est l’exemple même de la jeune femme active dévouée à sa carrière… jusqu’au jour où tout bascule. Sa promotion est attribuée à son rival de toujours, Gabriele Dante Visconti, et, bouleversée, elle apprend que son père vient de mourir. Lors des funérailles à Paris, Lisa revoit son premier amour, Clément, qui la raccompagne en Italie. C’est alors une Lisa 2.0 qui se rend sur le champ de bataille. C’en est fini du tailleur et de la timidité ! Mais aveuglée par l’ambition, ne risque-t-elle pas de laisser passer l’homme qu’elle désire depuis toujours ?

5,99 € au format numérique ou 6,90 € au format poche

Cher lecteur,

Quand j’ai vu que j’avais été sélectionnée par Babelio(que je remercie d’ailleurs, tout comme les éditions Milady) pour découvrir ce roman j’étais ravie, car j’étais assez attirée par son titre tout comme sa quatrième de couverture.

A l’approche de l’été, je sentais que ce roman me promettait un très bon moment de détente, de fraîcheur et de légèreté, bref tout ce que j’aime.

Au cours de ma lecture, j’ai adoré me promener entre Milan et Paris, j’ai eu l’impression d’être moi-même en compagnie de Lisa et de voyager et le fait que l’histoire soit écrite de son point de vue m’a permis encore plus de plonger dans sa peau, de ressentir ses sentiments et ses désirs.

J’avoue que je lis très peu de romans qui sont basés sur les produits de luxe et, même si je n’en suis vraiment pas une grande adepte, j’ai trouvé agréable de découvrir l’envers du décor.

J’ai également énormément apprécié voir la Lisa 2.0 prendre place comme il était annoncé dans la quatrième de couverture, ce fut un pur moment de régal de suivre cette évolution et de voir la timidité de notre héroïne s’envoler.

Mais dans ce roman nous n’avons pas que Lisa, nous avons aussi Gabriele et Clément, deux mâles qui vont chacun à leur tour nous faire craquer. Même si je l’avoue pendant longtemps j’ai eu envie de mettre une bonne paire de claques à Gabriele, à d’autres moments mon cœur balançait et j’étais pressée de tourner les pages pour connaître la toute fin de l’histoire, car j’avoue que jusqu’au dernier moment je me suis posé des tas de questions.

Par contre, le seul petit bémol est que j’ai l’impression d’être arrivée à cette finale comme un cheveu sur la soupe et d’être tombée dans un prologue qui en disait beaucoup trop peu.

Bref, cher lecteur, si tu aimes les romances fraîches et légères, n’hésite pas à te laisser tenter. C’est juste la bonne période pour lire ce genre de roman, tout est parfait à part la fin un peu trop bâclée.

 

Publicités

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :