Parier… mais pas jouer !, tome 1 de Chrys Galia


parier-mais-pas-jouer-1 parier-mais-pas-jouer-1

Quatrième de couv2

Stephen Atkins est un homme à qui tout réussit, il ne connaît pas l’échec, mais lorsqu’une petite serveuse au caractère bien trempé lui résiste, il se voit mis au défi par ses amis de la séduire.
Il a trente jours pour ce faire. Mais voilà, il va se trouver pris à son propre piège et s’aventurer bien plus loin qu’il ne l’aurait souhaité.

4,99 € au format numérique

Qu'est ce que j'en pense

Cher lecteur,

Quand j’ai découvert ce roman dans le catalogue de Librinova sur Netgalley, j’ai immédiatement été attirée par le titre et la quatrième de couverture et je me suis laissé tenter.

Finalement, je n’ai aucun regret car j’ai passé un très bon moment en compagnie de la plume de l’auteure.

Dès le début, Chrys Galia nous met dans l’ambiance avec les pensées de Stephen qui est assez narcissique et bien trop sûr de lui, et justement ce que j’aime c’est que pour une fois on soit plongés dans pensées masculines, ce qui est beaucoup plus rare.

L’auteure nous décrit tellement bien le personnage de Stephen qu’on peut se l’imaginer sans soucis que ce soit physiquement ou psychologiquement.

Je vous avoue qu’au début de l’histoire Stephen m’exaspérait plus qu’autre chose, mais j’étais curieuse de voir où l’auteur allait nous emmener et je me suis donc laissé porter par les pages de ce roman.

La bande de pote de Stephen ne m’a semblé guère mieux  à tous considérer les femmes comme des objets.

Par contre, j’ai adoré le personnage de Liv avec son sens de la répartie et son caractère bien trempé qui m’a plus d’une fois fait hurler de rire. Aucune femme ne résiste à Stephen sauf notre héroïne et on va s’amuser en sa compagnie.

L’histoire du pari est très bien trouvée, mais le roman porte bien son nom « Parier n’est pas jouer » et notre Stephen va se prendre à son propre jeu.

D’ailleurs, j’ai aimé suivre l’évolution de ce pari peu à peu et voir la relation de nos deux tourtereaux prendre une tournure très agréable.

Quel bonheur de voir Stephen changer grâce à Liz et de voir Liz laisser tomber sa carapace peu à peu grâce à Stephen.

Au fil des pages, l’auteure arrive à nous surprendre et à nous entrainer dans une belle romance.

Arrivés à la fin, on n’a qu’un envie c’est d’avoir le tome 2 sous la main et je ne vais d’ailleurs pas tarder à me le procurer car j’ai très envie de découvrir la suite.

Bref, cher lecteur, si tu aimes les romances, les points de vue masculins et les personnages qui évoluent, n’hésite pas à te laisser tenter par ce premier tome.

belles découvertes

Publicités

Une Réponse

  1. […] avoir découvert la plume de Chris Galya avec le tome 1 de Parier, mais pas jouer, j’ai eu envie de me laisser tenter par ce roman sur Netgalley et encore une fois j’ai passé […]

    J'aime

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :