Super connard et moi, épisode 1 de Clémence Lucas


super-connard-et-moi-1super-connard-et-moi-1 

Quatrième de couv2

À bientôt 22 ans, Izzy est une jeune femme maladroite mais terriblement attachante.
Rick, lui est le Super Connard. Le beau gosse à l’état pur qui use de son charme pour toutes les faire tomber et ne se prend pas la tête.
Tous les deux jouent au chat et à la souris pendant plusieurs mois jusqu’au jour où Izzy se laisse attraper. Mais tel est pris qui croyait prendre, le rôle du chat n’est pas forcément tenu par celui que l’on croit.

2,99 € au format numérique

,Qu'est ce que j'en pense

Cher lecteur,

Je dois bien t’avouer que ce qui m’a attiré vers ce roman est son titre qui n’arrêtait pas de me faire de l’œil. J’ai donc craqué immédiatement quand je l’ai vu dans le catalogue des Editions Hachette sur Netgalley.

Finalement, ce premier épisode n’a pas fait long feu, il est assez court et se lit d’une traite. Il faut dire qu’une fois la première page tournée il m’a été bien difficile de le reposer tant je me suis laissée entrainée par la plume de l’auteure.

Le début de ce premier épisode commence avec Rick et nous donne directement le ton de l’histoire. D’ailleurs, malgré que Rick soit un super connard, je n’ai pu m’empêcher moi aussi de craquer pour lui comme toutes les filles et comme Izzy.

Les protagonistes sont tous les trois très intéressants que ce soit Izzy, Rick ou encore Shawn, ils ont des personnalités très différentes et le fait que l’auteure ait alterné les chapitres entre eux nous permet à chaque fois de nous mettre dans la tête de chacun.

Très vite, on sent le triangle amoureux et ne peut s’empêcher des questions sur les choix d’Izzy malgré qu’on se demande si on était dans le cas si nous aussi ne ferions pas les même choix.

Shawn est tout à fait le contraire de Rick, il est le super voisin attentionné et j’avoue que malgré tout mon cœur balance entre les deux.

Dans ce premier épisode, il y a nos personnages, mais il y a aussi du sexe, mais l’auteure ne tombe jamais dans le vulgaire et les scènes sont juste bien dosées, il n’y en a ni trop ni trop peu pour qu’on puisse apprécier l’histoire à sa juste valeur.

Je suis arrivée à la fin de ce premier épisode, bien heureuse d’avoir déjà le deuxième dans ma kindle et je ne vais pas tarder à le découvrir.

Bref, cher lecteur, si tu aimes les triangles amoureux et si toi aussi tu hésites entre les bad boys et les gentils voisins, n’hésite pas à te laisser tenter.

belles découvertes

Présentation de l'auteure

Clémence Lucas, née en 1983, est originaire de La Seyne-sur-mer, dans le Var. Elle est l’auteure de la série Désirs Ardents, de Sentinelle, d’une romance féérique appelée Lätt et dernièrement d’une comédie romantique avec sa série Grand Lake Stories. Elle s’évade dans la romance contemporaine en donnant vie à ses personnages qu’elle partage généreusement avec ses lectrices. Mariée et maman de trois petits monstres âgés de 9 à 4 ans qui ne l’occupent manifestement pas assez puisqu’elle trouve encore le temps, entre son travail de conseiller de clientèle dans une grande banque française et sa famille, d’écrire. Aujourd’hui, son rêve serait bien évidemment d’écrire à plein temps.

as

Publicités

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :