14 ans, harcelée de Mathilde Monnet


14-ans14-ans-harcelee 

Quatrième de couv2

De la sixième à la cinquième, dans l’indifférence de l’équipe éducative et cachant tout à sa famille, Mathilde endure insultes, brimades et humiliations quotidiennes au collège. Elle vit dans la honte, la peur, la culpabilité de ne pas savoir se défendre. Elle se débat au milieu de la haine pour pouvoir survivre et frôle à plusieurs reprises le suicide. Jusqu’au jour où elle trouve enfin une porte de sortie : l’écriture. 14 ans, harcelée est le journal de Mathilde, une adolescente précoce, qui décrit étape par étape sa longue descente aux enfers, l’acharnement et la violence, dont elle a été la victime.
Un document unique qui nous entraîne au cœur de la spirale du harcèlement scolaire et de la psychologie adolescente. Avec ses mots d’adolescente, Mathilde Monnet décrypte avec crudité ce terrible fléau qui touche un enfant sur dix et les pousse parfois à commettre l’irréparable.
Mathilde Monnet a 15 ans. Elle est actuellement en classe de seconde. Bonne élève et passionnée de lecture, 14 ans, harcelée est son premier livre.

12,99 € au format numérique ou 18 € au format broché

Qu'est ce que j'en pense

Cher lecteur,

Quand j’ai vu ce roman dans le catalogue des Editions Fayard sur Netgalley, je n’ai pas hésité un instant avant de me laisser tenter.

D’ailleurs, une fois qu’il est atterrit dans ma Kindle, je l’ai dévoré d’une traite sur une après-midi tellement j’étais happée et touchée. Ce bouquin est pour moi un énorme coup de cœur.

Ce roman est un témoignage dont tu ne ressortiras pas indemne et c’est un sujet dont on devrait parler plus tellement il est présent que ce soit dans les écoles ou même sur les lieux de travail et ce depuis des années.

Au départ, si j’ai choisi de lire ce roman, c’est parce que j’ai été moi-même énormément harcelée et surtout à l’âge de Mathilde. Imaginez à 14 ans, mesurer 1m85 et peser 65 kilos, j’étais la risée de beaucoup de jeunes de mon âge. Partout où je passais, j’entendais : « Tiens, voilà fil de fer » qui arrive. Ça ne peut paraitre qu’une petite remarque, mais plus ça va plus on se renferme sur soi.

Bref, fermons la parenthèse et revenons-en à Mathilde. Au fil des pages, j’ai vécu son enfer avec elle, j’ai été révoltée, bouleversée et encore les mots sont trop faibles quand on n’a même pas vécu le quart de ce qu’elle a subit.

J’ai été choquée tant par le comportement des autres élèves, mais également par les réactions du corps enseignant et du monde adulte qui au fond sont tous pareils.

Comment des adultes qui sont censés aider les élèves peuvent avoir de tels attitudes, faire semblant de ne rien voir et tout retourner contre la victime ? Ca me met totalement hors de moi.

Je m’interroge également sur les parents de Mathilde. Comment n’ont-ils pu rien voir dès le départ ? Heureusement, qu’ils ont changé de comportement par la suite.

Bref, cher lecteur, je ne peux que te recommander de lire ce roman tellement touchant, tellement révoltant et surtout jamais il ne faut avoir peu d’agir et de poser des questions à un enfant qui semble mal.

coups de coeur

Publicités

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :