Above All, tome 2 : Résister de Battista Tarantini


above-all-2 above-all-tome-2Quatrième de couv2

Il a fallu que nous succombions. Notre colère n’a eu d’égal que la passion qui nous a consumés quand c’est arrivé.
Depuis, la guerre fait rage sur le Percival. Andreas Van Allen ne me cède pas une once de terrain tandis que je me bats pour qu’il se livre. Nous faisons route vers Hawaï, et la réalité menace de nous y rattraper.
Les nuits tièdes et lascives de l’archipel nous aideront-elles à admettre l’évidence ?

10,99 € au format numérique

Qu'est ce que j'en pense

Après avoir lu le tome 1 de cette saga, il fallait à tout prix que je lise la suite et que je retrouve nos protagonistes pour découvrir où l’auteure allait les emmener.

Finalement, je me suis plongée dans ce deuxième opus, comme si je n’avais jamais quitté les personnages et il a été dévoré aussi vite que le premier.

Ce tome deux est encore meilleur et beaucoup plus intense que son prédécesseur et j’en ressors totalement conquise.

Quel bonheur d’embarquer à nouveau à bord du Percival et de retrouver Alexi et Andreas, mais aussi certains personnages secondaires comme Drake (pour qui je craque de plus en plus).

J’ai adoré suivre l’évolution de la relation entre Alexi et Andreas et découvrir un Andreas un peu plus ouvert qui se dévoile un peu à la fois.

J’ai aussi beaucoup apprécié tout ce qui tourne autour des vols aériens et les descriptions des lieux et des moments sont tellement bien faites qu’a bien des moments je me suis retrouvée avec nos protagonistes dans l’avion.

Les passages à terre sont eux aussi très agréables et d’ailleurs ne me dites pas que vous ne voudriez pas vous retrouver à Hawaï tout en restant scotché dans votre fauteuil.

Plus j’avance dans cette saga et plus je l’assimile à top gun, un de ces films cultes qui me fait à chaque fois craquer.

Ce tome 2 confirme mon addiction à la plume de Battista Tarantini qui sait nous faire voyager, nous faire rêver et créer des personnages magnifiquement  bien travailler et hauts en couleurs.

Arrivée à la fin de ce roman, on n’a qu’une envie, c’est de se jeter sur le tome 3, tant les révélations de la fin du tome 2 nous laissant sur notre faim, mais en même temps on sait que ce sera le dernier opus et qu’il faudra quitter le Percival.

Bref, si vous aimez les romances, les personnages hauts en couleurs, les voyages et les avions, qu’attendez-vous pour vous laisser tenter ?

coups de coeur

Présentation de l'auteure

Battista Tarantini a eu trente ans cette année. Adolescente, elle rêvait d’être agent double. C’est chose faite : le jour, elle est épouse, mère – et autre chose qu’elle ne révélera même pas sous la torture. À la tombée de la nuit – parfois jusqu’aux premières lueurs de l’aube -, elle se perd dans les bras de ses hommes de papier, aux cotés d’Amazones qui l’aident à les séduire, les comprendre, et les aimer.
La romance est la clef des champs qui lui permet de devenir n’importe qui, en emportant des lecteurs aussi rêveurs qu’elle.

 

Publicités

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :