Y’a comme un lézard de Kathy Dorl


y a comme un lézard Y'a comme un lézard

Quatrième de couv2

Mila, jeune femme surdouée et dotée de compétences hors du commun, travaille pour l’Agence Spatiale Européenne. Ses passions : la protection animale et la défense de l’environnement. Sa faiblesse : son isolement social provoquant sa perte de contrôle sur les événements. Mila, Faustine, « Boss », Hadrian et Maxime sont les attachants héros de « Y’a comme un lézard », le sixième livre de Kathy Dorl – avec la participation de Marc Escayrol –, qui brasse de nombreux sujets chauds bouillants sans se donner de grands airs. Entre secrets, trahisons, obstacles, une épreuve, plus terrible encore, s’annonce. Des rires aux larmes, « Y’a comme un lézard » est un roman où notre monde est présenté avec humour, une pointe de fantastique, mais surtout beaucoup de tendresse… pour la joie de lire.

4,49 € au format numérique ou 14,45 € au format broché

Qu'est ce que j'en pense

Ha quand j’ai vu ce roman de Kathy Dorl franchir ma BAL, j’étais aux anges et tellement impatiente de retrouver la plume de l’auteure.

D’autant plus que la couverture et le titre m’attiraient énormément. J’ai commencé ce bouquin avec la conviction de passer un excellent moment, mais finalement mon avis est un peu mitigé.

Il m’a tout d’abord fallu un peu de temps avant de me plonger dans l’histoire et à la lecture du début, j’ai bien cru que j’allais laisser tomber ce roman, car je ne voyais pas du tout ou l’auteure voulait en venir.

Heureusement, un peu à la fois, l’histoire se développe et la deuxième partie de cet ouvrage devient plus intéressante.

Ce qui m’a surtout gênée, c’est le côté scientifique de l’histoire que j’ai eu du mal à comprendre à certains moments, mais heureusement passer certains passages un peu trop lourds, n’a en rien entaché ma lecture.

Bon quand même venons en positif, car il n’y a pas que du négatif, je me suis beaucoup intéressée à Mila et aux phénomènes étranges qui se déroulaient autour d’elle et j’ai également apprécié son humour.

Par contre, je n’ai pas du tout adhéré au personnage de Faustine, qu’est-ce qu’elle a pu m’agacer.

Quant à la fin, elle m’a un peu laissée sur ma faim, j’en aurais voulu plus.

Bref, si vous aimez l’humour et si l’écologie et le côté scientifique vous intéressent, n’hésitez pas à vous laisser tenter par ce roman.

Présentation de l'auteure

Kathy Dorl a longtemps été en charge du développement de marques américaines avant de se consacrer pleinement à l’écriture. « Y’a comme un lézard » est son sixième roman. Les romans de Kathy Dorl : des bulles de champagne, de la fraîcheur. Des lectures qui font du bien au moral, de vrais vaccins anti-morosité qui donnent la joie de lire et rendent heureux. Suivez toute son actualité et soyez informé de ses prochaines parutions en vous inscrivant à sa newsletter (sur http://kathydorl.com).

Marc Escayrol est l’auteur de « Mots et Grumots », un dictionnaire humoristique renouant avec la tradition de la lexicographie détournée, ainsi que de « Pensées les plus sincères », un recueil d’aphorismes où l’absurde le dispute au poétique, et de « Des Pépins dans les Brèves », un journal d’actualités imaginaires.

 

Publicités

Une Réponse

  1. […] Mon avis sur « Y’a comme un lézard de Kathy Dorl […]

    J'aime

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :