Le frisson de la liberté de Florence Clerfeuille


le frisson de la liberté Le frisson de la liberté

Quatrième de couv2

Deux jeunes filles à l’orée du monde adulte à la fin des années soixante, alors qu’un certain mois de mai se profile à l’horizon. Deux amies d’enfance. Deux inséparables.
Leur relation va-t-elle résister à de nouvelles envies de liberté ? À de nouvelles responsabilités ? Aux bouleversements qui s’annoncent ?
En septembre 1967, Jacqueline et Maryvonne s’installent dans la chambre qu’elles vont partager dans une pension de famille de Montpellier. La première va étudier à l’université, la seconde démarre une carrière d’institutrice dans le privé. Toutes les deux sont pleines d’enthousiasme, mais que leur réserve vraiment cette nouvelle vie qui commence ?

2,99 € au format numérique ou 17 € au format broché.

Qu'est ce que j'en pense

Quand l’auteure m’a proposé de découvrir ce roman après m’avoir envoyé son témoignage pour le rendez-vous des indés, j’ai été très tentée par la couverture, mais aussi par le titre et par le résumé.

Finalement, je ne suis pas déçue d’avoir accepté, d’autant plus que je n’ai pas encore eu l’occasion de lire beaucoup de romans qui se déroulent à la fin des années 60. Ca a donc été un plaisir de découvrir cette période.

L’auteure a décrit avec beaucoup de justesse l’ambiance de cette époque au niveau des mentalités.

Ce roman est très touchant et, on se rend à quel point être une femme dans les années 60 était bien compliqué déjà de par l’inégalité qu’il y avait entre les hommes et les femmes.

On se rend compte qu’en 50 ans énormément de chemin a été parcouru et, au fil de notre lecture, en tant que femme, on ne peut s’empêcher de se demander quelle aurait été notre réaction à la place de Jacqueline ou de Maryvonne.

L’auteure aborde également avec beaucoup de justesse différents sujets tels que celui des enfants surdoués, de l’amitié et d’autres que je vous tairais pour ne vous gâcher tout le plaisir de la lecture.

J’ai également été touchée que ce soit par l’histoire de Maryvonne qui est impliquée dans son métier d’institutrice ou celle de Jacqueline qui va se voir imposer les décisions de sa famille.

J’avais également beaucoup entendu parler de mai 68, ce roman m’a permis de me faire une idée plus juste des émeutes concernant cette période.

Arrivée à la fin, on peut s’imaginer qu’une suite est prévue et je la lirais avec un énorme plaisir.

Bref, si les années 60 vous intriguent, n’hésitez pas à vous laisser tenter par ce roman qui traite de cette période avec beaucoup de justesse.

belles découvertes

Présentation de l'auteure

Biographe et correctrice, Florence Clerfeuille aime jouer avec les mots. Elle aime aussi écouter les gens se raconter et est particulièrement sensible aux histoires de ses consœurs.
Après des témoignages, des recueils de nouvelles, des textes courts de science-fiction et une trilogie policière en milieu rural, elle a choisi de se lancer dans la publication d’une saga familiale sur trois générations.
Le frisson de la liberté en est le premier tome.

florence clerfeuille

Publicités

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :