Evie Offline de Elyssa Friedland


evie offline Evie offline

Quatrième de couv2

Tomber sur les photos du mariage de son ex sur Facebook : check.
Se faire virer après avoir envoyé trop de messages persos depuis son adresse pro : check.
Trop, c’est trop. Cette fois, Evie a pris sa décision : elle se déconnecte, définitivement.
Espionner ses ex sur Facebook : terminé.
Tweeter et retweeter n’importe quoi : terminé.
Poster des photos et attendre des likes : terminé.
Réactualiser Gmail toutes les trente secondes : terminé.
Instagram à tout bout de champ : terminé.
Evie se doute bien que son entourage aura du mal à comprendre son choix, mais elle en est convaincue, cette détox digitale est le seul moyen pour vivre l’instant présent et se connecter vraiment aux autres. Et même si @EvieRosen n’existe plus sur JDate.com, son cœur, lui, est tout sauf virtuel et reste disponible.

9,99€ au format numérique ou 14,90€ au format papier

Qu'est ce que j'en pense

Quand j’ai sollicité ce roman sur Netgalley, j’étais très attiré par sa couverture et son résumé et j’étais curieuse de découvrir Evie.

Finalement, je pense que sans les quelques longueurs et la romance qui tarde à démarrer, cet ouvrage aurait pu être un coup de cœur.

J’ai malgré tout passé un bon moment, mais je n’ai pas été totalement conquise.

J’ai aimé me retrouver plongée dans le quotidien d’Evie et j’avoue que je l’ai trouvée très courageuse dans sa désintoxication des réseaux sociaux, car pendant ma lecture, il m’est arrivé plus d’une fois de me demander si j’arriverais à avoir la même détermination qu’elle. Ce roman nous fait donc prendre conscience que nous sommes tous au moins un peu esclaves des technologies.

J’ai aimé l’originalité de l’intrigue, ce n’est pas tous les jours qu’on se retrouve confronté à une héroïne totalement addict qui du jour au lendemain dit non à son ordinateur et à son smartphone.

Les personnages secondaires sont eux aussi très intéressants et très bien travaillés que ce soit les amis d’Evie ou encore sa famille.

J’ai adoré la magnifique relation qu’a Evie avec sa grand-mère et surtout l’entêtement de cette grand-mère.

Quant enfin la romance s’est installée, il m’a été très difficile de lâcher de ce roman tellement j’étais prise par l’histoire de nos deux tourtereaux et je voulais connaître le dénouement de l’histoire.

Bref, si vous aussi vous êtes curieux de découvrir comment Evie a réussi à se désintoxiquer des réseaux sociaux, n’hésitez pas à vous laisser tenter.

Publicités

2 Réponses

  1. […] Mon avis sur « Evie offline » de Elyssa Friedland […]

    J'aime

  2. […] de Julie de Lestrange, « Enfant, je me souviens… » de Collectif et « Evie Offline » de Elyssa Friedland, mais aussi un avis assez indécis pour « Néant » de Mickaël […]

    J'aime

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :