Nos âmes seules de Luc Blanvillain


nos ames seules présentation nos ames seules

Quatrième de couv2

Chez Vogal Software, société high-tech perchée au treizième étage de la tour Eole à la Défense, Clément pilote habilement sa carrière. Hyperadaptable, hyperconnecté, il analyse, stocke, classe, utilise la moindre inflexion qui finit toujours par trahir ses rivaux. Sa compagne, Myriam, constitue sa meilleure alliée dans le jeu du pouvoir. Mais le monde ne perd pas si facilement de son épaisseur. La vie s’impose, complexe, visqueuse.
Elle freine ses gestes, envahit ses pensées, lui fait rencontrer Meryl. Sensible, bizarre, abîmée, la jeune femme n’essaie pas de paraître normale. Sa puissance est incalculable. Entre eux, une relation inédite se noue. Une nouvelle alliance est possible, un contrat faustien. Clément y perdra-t-il sa liberté ?

14,99€ au format numérique ou 20,90€ au format broché

Qu'est ce que j'en pense

Quand j’ai découvert ce roman sur Netgalley, je dois bien avouer qu’il m’a pas mal intriguée. Ayant déjà eu l’occasion d’apprécier à deux reprises, Luc Blanvillain avec un plume jeunesse, j’étais curieuse de le découvrir à travers un roman adulte.

Finalement, je ne suis pas déçue de m’être laissée tenter, car j’ai passé un bon moment en compagnie de ce roman. J’ai aimé la façon originale dont l’auteur a abordé le monde du travail, un univers, que je n’ai pas vraiment encore eu beaucoup l’occasion d’approcher à travers la littérature.

Dès les premières pages, on se retrouve plongés dans la vie de Clément, un jeune cadre assez banal, mais avec qui nous allons très vite nous poser des questions et nous laisser entrainer dans un monde assez noir.

L’auteur a su trouver les mots pour nous emporter dans cette spirale infernale, mais aussi pour nous faire douter de tout le monde.

Au cours de notre lecture, on ne cesse de se demander où toute cette histoire va emmener Clément et on ne peut s’empêcher de tourner les pages.

Très vite, on comprend la signification du titre de ce roman qui colle tout à fait avec l’ambiance qui se crée au fil de notre découverte.

Les personnages sont très bien travaillés et on peut les cerner sans soucis, que ce soit Clément ou les personnes qu’il côtoie au gré de ses péripéties.

Bref, si vous cherchez un roman qui sort des sentiers battus tant par son originalité que par un thème qui n’est pas souvent abordé en littérature, n’hésitez pas à vous laisser tenter.

belles découvertes

présentation de l'auteur

Luc Blanvillain est né en 1967 à Poitiers. Il se découvre, dès l’enfance, une passion pour la lecture et pour l’écriture. Après des études de lettres, il devient professeur de français, et continue d’écrire. Il publie son premier roman pour adultes chez Quespire Éditeur en 2008. Puis, il se tourne vers la littérature de jeunesse, désireux de retrouver le frisson que lui procuraient les grands raconteurs d’histoires qu’il dévorait dans son enfance, notamment Jules Verne et Alexandre Dumas. Chacun de ses romans explore un genre, souvent très codifié, qu’il détourne : le policier, le roman d’aventures, la comédie sentimentale.

luc blanvillain

Publicités

Une Réponse

  1. […] de belles découvertes avec « Un été caniculaire » de Anne Feugnet, « Nos âmes seules » de Luc Blanvillain, « Hier encore, c’était l’été » de Julie de Lestrange, […]

    J'aime

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :