Le dessous des cartes de Jérôme Dumont


le dessous des cartesPrésentation

Quatrième de couv

La protection d’un ministre et d’une journaliste vedette.
Un chantage sur fond d’adultère et un contrat d’armement à négocier : une double occasion pour David Atlan et Lisa Marmara de reprendre du service.
Deux dossiers a priori sans aucun lien qui vont les mener sur des pistes parallèles jusqu’à l’inévitable collision des enquêtes.
Endossant des rôles à contre-emploi, de fausses identités en manipulations, de faux-semblants en assassinats, David et Lisa devront démêler les fils de cet écheveau aux ramifications insoupçonnées…
Avec le dessous des cartes, découvrez l’envers du décor, la face cachée des jeux politiques, la réalité des intérêts supérieurs de l’État.
La seconde aventure de David Atlan : une plongée dans le côté obscur de la République.

Disponible en  numérique au prix de 2,99 euros. Lien du format broché à venir

Questce que j'en pense

Quand Jérôme Dumont m’a proposé de découvrir ce second opus de David Atlan en avant-première, j’étais plus que ravie et j’ai sauté sur l’occasion après le bon moment que j’avais passé avec le début de cette saga.

Je ne regrette pas  du tout d’avoir craqué, car ce deuxième tome est encore meilleur que le premier.

Dès les premières pages, nous nous retrouvons plongés dans l’histoire et il est bien difficile de lâcher ce roman. Nous sommes tellement heureux de retrouver David et Lisa que nous ne voyons pas les pages se tourner.

Nous sommes très vite plongés au cœur de l’action et les rebondissements ne sont pas en reste.

Les chapitres courts donnent un certain rythme à l’histoire et l’alternance de point de vue entre David et de Lisa, nous permet de nous plonger dans les pensées de nos deux protagonistes et ce n’est que du bonheur.

On se sent tellement proches d’eux et on se surprend à enquêter avec eux. On vit toutes leurs émotions, on rit avec eux, on tremble avec eux et on se pose des questions avec eux.

Ils sont toujours aussi très attachants et très bien travaillés, mais à mes yeux, ils se départagent légèrement, car, même si j’ai toujours beaucoup aimé David, j’ai eu un coup de cœur pour Lisa et son caractère bien trempé.

D’ailleurs, à certains moments de l’histoire, on se retrouve plusieurs fois de suite avec le point de vue de David, mais son point de vue à elle me manquait et j’ai été ravie d’enfin la retrouver. C’est d’ailleurs à ce moment-là que je me suis rendue compte à quel point j’étais attachée à Lisa.

J’ai aimé la façon dont l’auteur joue avec son lecteur, mais aussi la surprise très agréable qu’il réserve à ses lecteurs habituels. Je ne vous en dirais pas plus, mais je peux vous dire que ce moment m’a énormément ravie et je m’attendais à tout sauf ça et ce ne fut que du bonheur.

On arrive à la fin de ce roman totalement conquis, et on n’a qu’une hâte, c’est de retrouver David et Lisa dans de nouvelles aventures.

Bref, si vous aimez les personnages attachants et les intrigues bien ficelées, ce roman est fait pour vous.

auteur

Avocat de formation, l’auteur a eu l’occasion de pratiquer pendant près de quinze ans le droit dans divers pays: la Belgique, sa terre d’adoption pendant une dizaine d’années, le midi de la France ensuite, qui l’a vu grandir et, enfin, le Québec, où il réside depuis un peu plus de six ans.
Voulant vérifier l’adage selon lequel « le droit mène à tout, à condition d’en sortir », ses efforts d’évasion furent récompensés en 2008 par une reconversion dans le multimédia, principalement en production de jeux vidéos et d’applications mobiles.
Il a eu le plaisir de participer à la création d’une dizaine de titres depuis et de baigner dans un milieu créatif et déjanté, troquant le costume pour le jeans !
Il a baigné, depuis son enfance, dans un mélange de cultures, d’influences et d’expériences qui lui ont permis de satisfaire un trait fondamental de son caractère: la curiosité !
L’humour et le refus de se prendre au sérieux font également partie intégrante de sa personnalité: le plaisir de faire des bons mots, spirituels, ou pas, il l’a hérité de sa grand-mère.
C’est finalement toute cette expérience de vie, aussi bien professionnelle que personnelle, qui l’a finalement amené à me lancer dans l’écriture de roman…
Sauf que… L’envie était là, pas le déclic.
Jusqu’à ce fameux matin ou les personnages qu’il avait en tête depuis un petit moment se mirent à prendre vie: la série des aventures de Rossetti & MacLane était née !
Placée sous le signe des nouvelles technologies (naturellement), de l’humour (évidemment) et du suspense (forcément), on assiste à la naissance d’une complicité entre deux êtres qui auraient très bien pu ne jamais se rencontrer et vont pourtant former un duo très efficace !

791eb-jc3a9rome2bdumont

Publicités

Une Réponse

  1. […] Mon avis sur « Le dessous des cartes » de Jérôme Dumont. […]

    J'aime

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :