Pourquoi les gentils ne se feront plus avoir de Stéphane Heska


Pourquoi les gentils - couv
Titre: Pourquoi les gentils ne se feront plus avoir
 Auteur: Stéphane Heska
 Editions: Seconde Chance
 Nombre de pages: 172
 Genre: Contemporaine
 Prix: 2,99€ au format numérique et 8,99€ au format broché

« Je m’appelle Jérôme et je ne suis pas quelqu’un de populaire. Invisible pour mon entourage, insipide pour mes collègues, insignifiant pour ma petite amie.
Un jour, je suis tombé sur un article dans un magazine censé m’aider à régler un certain nombre de problèmes dans ma vie. Ça m’a emmené un peu plus loin que prévu…
Ah oui, le « un peu plus loin », c’est devenir le chef de file involontaire d’un mouvement philosophique qui a révolutionné le monde. »
Plus de 10 000 lecteurs, des critiques Presse et du Public unanimes, n’attendez plus pour découvrir à votre tour le best-seller de Stéphane Heska !

Qu’est-ce que j’en pense?

La première chose qui m’a attirée dans ce livre est son titre. En le voyant, je voulais savoir comment les gentils s’y prendraient pour ne se plus se faire avoir.

Les mots qui sont employés dans la quatrième de couverture nous donne vraiment envie de découvrir ce bouquin.

J’ai passé un très bon moment en compagnie de ce roman. Le style de l’auteur est tout simplement génial et très facile à lire. A aucun moment, je ne me suis ennuyée.

L’histoire est très originale et nous donne une belle leçon de vie. En lisant « Pourquoi les méchants ne se feront plus avoir », on se rend compte que l’auteur n’est pas très loin de la réalité. Finalement, n’y a-t-il pas dans la vie de tous les jours des gentils et des méchants comme dans le bouquin ?

Les citations qu’on peut retrouver au début de chaque chapitre sont vraiment très agréables à découvrir et cadrent très bien avec l’histoire.

Ma préférée est celle-ci : «La vie c’est comme un escargot. On porte un lourd fardeau sur le dos, il faut en baver pour avancer, et ça laisse des traces. »

Jérôme est vraiment très attachant. A certains moments, il nous fait sourire par sa maladresse mais à d’autres on ressent beaucoup de pitié pour lui.

Le fait que ses aventures soient écrites sous forme de journal intime et à la première personne nous rapproche encore plus de ce héros. On se sent tellement proche de lui qu’on a envie de le consoler.

Bref, si vous aimez les leçons de vie et les héros attachants, n’hésitez pas à vous laisser tenter par ce roman.

Présentation de l’auteur

Né à l’époque où Internet s’appelait Minitel et où McGyver colmatait des bombes nucléaires soviétiques avec du chewing-gum, Stéphane Heska a trouvé très tôt un exutoire à ses penchants pyschotiques par des élucubrations manuscrites, dont certaines sont devenues des romans.
Il aime à se définir comme un auteur nouvelle génération, pensant tout prétentieusement entremêler avec habileté des références à la littérature, au cinéma, à la bande dessinée, au web et au monde qui l’entoure afin d’offrir aux lecteurs des histoires exaltantes empreintes d’un souffle épique, à chaque fois différentes.

Photo-auteur

Publicités

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :