Les plumes 49 d’Asphodèle


logo-plumes-aspho-4-c3a8me-tirc3a9-du-tumblr-vanishingintoclouds

On se retrouve aujourd’hui pour les plumes d’Asphodèle, ça fait un moment que je n’ai plus écrit et quel bonheur de m’y remettre. Par contre, soyez indulgents, j’ai l’impression d’avoir perdu légèrement la main.

Le principe était d’utiliser les mots suivants:  Flânerie, pacager, liberté, baguenauder, circonstance, enthousiasme, prisonnier, errance, prairie, libellule, céleste, nuage, délire, rencontre, bohème, paria, alouette, gironde, évanescent, agripper avec le droit d’enlever un mot. Le seul que je n’ai pas pu caser est gironde, j’ai donc respecté les consignes, le tout en 295 mots.
pic1_resize

Depuis sa plus tendre enfance, Marie aimait rêver et imaginer des histoires. Elle vénérait cette liberté de pouvoir inventer des personnages et de créer des atmosphères.

Elle passait des journées à se baguenauder pour trouver l’inspiration. Quand  elle était en mode flânerie, un rien l’attirait, que ce soit une brebis occupée de pacager dans une prairie, une libellule qui apparaissait à son regard, un nuage, un élément de la voûte céleste ou encore une alouette en plein vol. Toutes les circonstances étaient bonnes pour laisser évoluer son imagination, elle s’agrippait au moindre détail et ne manquait pas d’enthousiasme. Il lui arrivait même souvent d’aller bien loin dans ses délires.

Elle griffonnait des mots sur le papier, sans jamais, les raconter ni les faire lire, tout en gardant le fol espoir d’un jour trouver quelqu’un à qui elle aurait envie de les faire vivre et surtout pour que jamais ils ne deviennent évanescents.

Soir après soir, elle se promenait en quête de nouveaux éléments qui l’inspireraient et elle se complaisait dans cette vie qui la menait loin des tracas du quotidien et toujours avec cette même envie d’un jour pouvoir faire rêver les autres.

Un soir d’errance comme tous les autres, alors qu’elle était partie se promener au bord du lac, elle fit une rencontre qui allait la sortir de sa bohème. Une dame se baladait, elle aussi, sur les bords des lacs et très vite, elles se mirent à discuter de choses et d’autres. Cette femme s’appelait Julie, était psychologue et travaillait avec des parias.

Depuis quelques temps, Julie cherchait un moyen de distraire les prisonniers. Ce soir, Julie l’avait trouvée cette occasion et pour Marie, l’aventure allait enfin commencer, elle pourrait raconter ses histoires et permettre à ces détenus de s’évader de leur quotidien.

Publicités

26 Réponses

  1. […] Martine la Turbulente,Célestine, Anne de Louvain-la-Neuve, EmilieBerd, Martine27, Cériat, Isabelle (Les tribulations d’une lectrice), Claudialucia. Valentyne. […]

    J'aime

  2. […] Chili,PatchCath, Asphodèle,Célestine, Anne de Louvain-la-Neuve, EmilieBerd,Martine27, Cériat, Isabelle (Les tribulations d’une lectrice), Claudialucia. […]

    Aimé par 1 personne

  3. Lorsque les mots buissonniers donnent l’espoir à ceux qui n’ont plus le droit au vagabondage….

    Aimé par 2 people

  4. Mettre son imagination au service de ceux qui ont besoin d’évasion, quelle bonne idée!

    Aimé par 1 personne

  5. Bon bon je serais indulgente puisque tu le demandes si gentiment et je passerai sur quelques « coquilles » car le fond de l’histoire est délicieux ! On aimerait faire des rencontres comme celle-ci plus souvent !…

    Aimé par 1 personne

    1. Oups des coquilles dis moi je hais les coquilles je me suis pourtant relue 😦 Merci pour ton indulgence. Et oui on aimerait faire ce genre de rencontres ☺

      J'aime

  6. Julie et Marie sont de belles âmes, elles donnent le meilleur d’elles-mêmes tout en se faisant plaisir. Que demander de plus ?

    Aimé par 1 personne

    1. En effet on ne peut rien demander de plus ☺

      J'aime

  7. L’évasion au gré des histoires, c’est un joli vagabondage et une bien belle liberté.

    Aimé par 1 personne

    1. Et oui rien de tel que les histoires pour s’évader 🙂

      J'aime

  8. Mais ce pourrait être un debut d’idée pour une histoire plus longue, non? On a envie d’en savoir plus sur cette belle, très belle rencontre!

    Aimé par 2 people

    1. Qui sait peut-être un jour, en effet, je pourrais y penser 🙂 Merci 🙂

      J'aime

  9. J’admire les personnes qui s’investissent ainsi dans des associations d’aide aux prisonniers (ou à la réinsertion)
    Je crois que je ne pourrais pas ….
    Bonne journée Isabelle

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai que c’est une très belle action, mais je me demande également si je le pourrais 🙂 Merci, bonne journée à toi aussi 🙂

      J'aime

  10. Je vois Isabelle que tu aimes vraiment les évasions, tu me l’as écris sur mon dernier billet. Ton texte est magnifique, fluide, rêveur. Il dégage une impression de nonchalance, mais tout autant une envie pleine de vivre, d’aller loin, d’échanges. Ton âme est celle d’une poétesse. Bonne journée Isabelle

    Aimé par 1 personne

    1. Et oui j’adore ça l’évasion loin des soucis du quotidien 🙂 Merci beaucoup pour les compliments je suis très touchée 🙂 Bonne journée à toi aussi 🙂

      J'aime

  11. Ces évasions là sont autorisées. Voilà un texte qui appelle une suite, non ?

    Aimé par 1 personne

    1. Il faudrait que j’y songe, en effet, vous êtes plusieurs à avoir suggéré la suite et je suis très touchée 🙂

      J'aime

  12. Je reconnais mon cher Lac de sainte Croix dans ton illustration, qui ajoute du pouvoir évocateur à ton texte.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Aimé par 1 personne

    1. J’avoue que la photo du lac je l’ai prise un peu au hasard et je suis ravie qu’elle donne du pouvoir au texte 🙂

      J'aime

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :