Laurent Moreau, l’interview


mon's livre

Comme je vous le disais dans un précédent article, j’ai eu l’occasion de rencontrer et d’échanger avec  Laurent Moreau, auteur de « Moi, Benjamin v. », à l’occasion du salon Mon’s Livre. Ce fut une très chouette rencontre remplie de magnifiques échanges, de joie et de bonne humeur, mais je ne vous en dirais pas plus, je vous laisse découvrir tout de suite les confessions de l’auteur.

Avant toute chose, je vais commencer avec quelques liens vers :

2015-11-21 12.01.44

Isa: Bonjour Laurent, tout d’abord, je tiens à te remercier d’accepter de répondre à cette interview. Avant de parler de ton roman et de tes projets, nous allons parler un peu de toi. Pourrais-tu te présenter en quelques mots à nos lecteurs ?
Bonjour à tous, Laurent moreau, 33 ans, l’âge du Christ et le miracle d’être édité à La Bourdonnaye. Je suis un garçon plutôt classique, aimant la vie, manger, boire, rire et faire la fête.
A côté de ma passion pour l’écriture, je travaille dans le monde merveilleux d’Internet où j’aide les gens à améliorer leur image et leur notoriété sur les réseaux sociaux et où je forme en travaillant pour la société Jalis des gens à écrire des textes efficaces pour être en première page sur google.
Sinon que dire, je passe beaucoup de temps sur Facebook, j’ai un cocktail à mon nom dans un bar de Bordeaux et j’engloutis beaucoup trop de burgers chaque semaine.

Isa: Nous sommes aujourd’hui sur le salon de Mon’s Livre, quel est ton ressenti par rapport à ce salon ?
C’est mon premier salon du livre c’est donc nouveau pour moi. Les gens sont adorables, l’ambiance est bonne et on discute beaucoup avec les autres auteurs et éditeurs des stands voisins. Et puis c’est l’occasion de vous rencontrer vous les blogueurs, les lecteurs et c’est un véritable plaisir.
Par contre j’annonce aux Belges et au salon de Mons qu’un Américain c’est un sandwich avec un steak haché et des frites pas un sandwich froid avec un truc orange dedans !

Isa: D’où t’est venue cette envie d’écrire ?
J’ai commencé à écrire quand j’avais 17 ans, j’étais pas top dans ma peau et c’était un peu un journal intime, et puis un jour j’ai commencé à faire lire mes écrits à mes amis, ils ont aimé, ça les a fait beaucoup rire !
Alors j’ai commencé à y prendre goût et j’ai écrit 3 livres très confidentiels que j’ai sorti en auto-édition pour mes copains et pour mon ego. Et Moi benjamin V. avec plus de 10 ans de perfectionnement est arrivé et j’ai osé l’envoyer dans des maisons d’édition.
Et nous en sommes là, avec la confiance de La Bourdonnaye.

Isa: As-tu un genre de littérature, un auteur et un roman de prédilection ?
Alors mon livre est très léger et plutôt drôle, et je trouve très peu de livres de ce type, cependant ce que je lis ne ressemble pas toujours à ça.
J’adore aussi bien JK Rowling et pleins de livres pour ado que Beigbeider ou Tom Wolfe, tu pourras m’entendre dire que j’ai relu un Patrick Cauvin ou les nouvelles de Bukowski et à la plage l’été tu peux sans problème me croiser avec un Mickey Parade, un Marc Levy, etc…
Je n’ai pas de roman de prédilection, mais c’est vrai que je reste incollable sur Harry Potter.

Isa: Dans quelle condition écris-tu et comment te vient l’inspiration ?
Alors j’écris quand j’ai le temps et je n’ai pas d’horaire précis. Je peux écrire de chez moi, en terrasse d’un café ou autre, a coté de ça j’écris beaucoup de bribes de mots et d’extraits de vie sur mon iphone dans note. Ensuite je rebalance ça a ma sauce sur mes livres et ça donne un passage sympa.

Isa: A part l’écriture as-tu d’autres passions dans la vie ?
A part l’écriture j’aime plein de choses. Si vous avez commencé l’interview au début vous l’avez compris, la nourriture c’est la vie !
J’aime manger dans des restos, découvrir des nouvelles saveurs et surtout l’ambiance de partager un repas avec des copains. A coté de ça qui dit manger dit boire, je viens de Bordeaux donc évidemment du vin rouge mais aussi dans des pubs.
Vu que je mange et que je bois, je fais du sport pour me sortir de ce méandre de fête, du footing, du tennis, du skate et l’hiver je vais faire du snowboard.
Et puis en grande passion j’ai mes copains et parler avec des gens, souvent des filles, c’est chouette de s’intéresser aux gens.

Isa: Peux-tu nous raconter un peu ton parcours et d’où te sont venues les idées pour Benjamin ?
Mon parcours, je ne suis qu’un adolescent qui ne grandit pas !
J’ai fait plein d’étude pour arriver dans le monde du travail le plus tard possible, j’ai vécu un an en Finlande en Erasmus, à Montpellier pour mes études, j’ai voyagé pour voir des copains et désormais je suis établi dans la plus belle ville de France, Bordeaux.
De ce parcours certaines idées pour Benjamin sont venues, la Finlande c’est plus facile d’en parler car j’ai vécu là-bas, je me nourris aussi de mes amis, de moi-même, j’exagère les traits et je vais de l’avant. Et à côté de ça je suis un enfant de la télé, des jeux vidéos, des séries, de la musique, il y a donc plein d’extraits et de comparaisons à la pop culture des 80’s 90’s et années 2000.

moi benjamin v.

Isa: Et si tu devais t’identifier à un personnage de l’histoire, j’imagine que ce serait Benjamin ? Il est un peu toi au fond non ?
Benjamin est un peu de moi évidemment, Lotta aussi existe c’est un mélange de plusieurs personnes qui comptent énormément à mes yeux, qui compteront pour toute la vie, je suis une personne entière comme Benjamin.
Par contre je suis différent sur certains points, je dirais que je ressemble plus au Benjamin de la fin, sans être une copie, mais je ne spoile pas il faut lire le livre

Isa: Maintenant que nous avons parlé de toi et de ton roman, pourrais-tu un peu nous parler de tes futurs projets ?
Des projets j’en ai plein, Benoit le directeur de La Bourdonnaye est adorable et me fait confiance, on a une vrai relation sincère et pleins d’échanges.
Mon livre précédent « même pas cap »(titre provisoire) est en pleine lecture, on va réécrire certaines choses et il sortira un jour chez La Bourdonnaye. A coté de ça je suis sur un nouveau roman qui avance rapidement et si tout va bien nous allons le sortir chez La Bourdonnaye pour l’été 2016, mais pour ça il faut que je me bouge les fesses !
Pour le reste de l’actu je vous conseille de me suivre sur Facebook, surtout pendant topchef je fais pleins de blagues !

Isa: Pour continuer, je te donne l’opportunité de donner envie aux lecteurs qui ne te connaissent pas de découvrir Benjamin. C’est à toi de jouer pour un petit instant pub.
C’est jamais évident de parler de soi mais allons y.
Vous avez envie de détente, de rire, de joie, Benjamin a son univers et vous propose de vous transporter dedans. C’est un livre atypique, c’est plein de joie, on pourrait voir ça comme une jolie comédie romantique à l’humour décalé.
Ça plait au plus grand nombre au vu des critiques des blogs, allez voir les avis et faites votre propre avis.

Isa: Pour terminer te  prêterais-tu  au jeu de répondre à un petit portrait chinois réalisé par mes soins ? Dis nous qui tu serais, si tu étais :

  • Un personnage de BD ? Le stroumph farceur ou Tigrou
  • Un poète ?  Baudelaire
  • Un personnage de dessin animé ? Naruto Uzumaki
  • Un chanteur ? Orelsan
  • Une chanson ? What’s my age again Blink 182
  • Un film ? HOOK ou la revanche du capitaine crochet
  • Une série ? LOST
  • Un animal ? Un golden retriever
  • Un endroit ? OMAHA BEACH Normandie

Isa: Je te remercie d’avoir pris le temps de répondre à ces questions. Un mot de la fin peut-être ?
Merci beaucoup à toi, le mot de la fin ca sera CE N’EST QUE LE DEBUT

Publicités

Une Réponse

  1. Merci pour cet interview, la lire fut très intéressante !
    J’adore en apprendre plus sur les auteurs, ça les rend plus proche encore de nous, même s’ils se livrent dans leurs romans !
    En tout cas, son roman est déjà dans ma WL

    J'aime

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :