La nostalgie heureuse de Amélie Nothomb


la nostalgie heureuse 
 Titre: La nostalgie heureuse
 Auteure: Amélie Nothomb
 Editions: Albin Michel
 Nombre de pages:  152 
 Prix: 6,10 € au format poche, 16,50€ au format broché 
 ou 7,49€ au format numérique.

« Tout ce que l’on aime devient une fiction »

Qu’est-ce que j’en pense?

Ne voulant pas rester avec un avis mitigé sur la plume de l’auteure après les belles découvertes que j’ai eu l’occasion de faire, j’ai décidé d’emprunter  « La nostalgie heureuse » à la bibliothèque.

Finalement, je ne regrette pas de m’être laissée tenter car ce roman est une belle découverte.

J’ai aimé retourner au Japon en compagnie d’Amélie, y retrouver Rinri, son amour de jeunesse et Nishio-San, sa nourrice.

A travers ce roman autobiographie et en très peu de pages, l’auteure nous plonge dans un condensé d’émotions et nous fait réfléchir. J’ai été touchée et émue par son retour sur les terres de son passé et par ses retrouvailles avec ces personnes qu’elle avait quitté il y a bien des années et j’ai énormément apprécié la façon dont elle se dévoile dans cet ouvrage.

J’ai eu cette impression de découvrir une nouvelle Amélie remplie de tendresse et de nostalgie et ce n’est que du bonheur.

On arrive à la fin de ce roman beaucoup trop vite et on n’a qu’une envie c’est de rester avec elle au Japon, tellement nous sommes pris par l’histoire.

Bref, si vous aimez la plume de l’auteure, si vous voulez découvrir une nouvelle facette de sa personnalité et si vous aimez son attachement au Japon, n’hésitez plus à découvrir « La nostalgie heureuse ».

Présentation de l’auteure

Amélie Nothomb est un écrivain belge de langue française. Elle est né le 13 août 1967 à Kobe, au Japon, où son père, le baron Patrick Nothomb, fut ambassadeur de Belgique. Belgique, qu’elle ne connaîtra qu’à 17 ans, pour y terminer ses études de philologie romane à l’Université libre de Bruxelles.
Depuis 1992, Amélie Nothomb publie aux éditions Albin Michel un roman par an.
Stupeur et tremblements, roman de son expérience professionnelle au Japon, sera récompensé en 1999 par Le Grand Prix du roman de l’Académie française.

amélie nothomb

Publicités

Une Réponse

  1. Celui-ci, il va falloir que je le lise un jour surtout que pour le moment, je n’ai jamais été déçue par cette auteure 😉

    J'aime

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :