Macadam de Jean-Paul Didierlaurent


Macadam Titre: Macadam
 Auteur: Jean-Paul DidierLaurent
 Nombre de pages: 176
 Editions: Au diable Vauvert
 Prix: 7,99€ au format numérique et 
 15€ au format broché

 Je tiens à remercier Babélio et les Editions 
 Au Diable Vauvert pour m'avoir permis de 
 découvrir ce recueil de nouvelles.

Pour tromper l’ennui lors des confessions, un prêtre s’adonne a un penchant secret. Une jeune femme trouve l’amour aux caisses d’un péage. Pendant la guerre, un bouleau blanc sauve un soldat. Un vieux graphologue se met en quête de l’écriture la plus noire. Une fois l’an, une dame pipi déverrouille la cabine numéro huit.

Qu’est-ce que j’en pense?
Après avoir eu un coup de cœur pour « Le liseur du 6h27 », je voulais à tout prix lire ce recueil de nouvelles et retrouver la plume de l’auteur. J’ai donc été ravie quand j’ai vu que j’avais été sélectionnée par Babélio et sa masse critique pour le découvrir.
Finalement, je ne suis pas déçue de m’être laissé tenter, car, j’ai passé’ un très bon moment en compagnie de ce roman.

Bien sûr, comme dans tout recueil, il y a des nouvelles qui nous emportent plus que d’autres, mais, même si certaines ont eu ma préférence sur d’autres, aucune ne m’a déçu, ni ne m’a laissé sur ma faim, ce qui est plutôt rare avec un tel ouvrage.

L’auteur maitrise la nouvelle avec beaucoup de talent. Macadam, c’est 11 textes bien différents les uns des autres et qui nous emportent tous à leur manière.
En seulement quelques pages, les décors sont plantés, les émotions sont palpables, on s’attache aux personnages et les chutes sont magnifiquement bien amenées.
En parlant d’émotions, certaines nouvelles m’ont fait hurler de rire, tandis que d’autres m’ont énormément touchée et émue. A travers ses différents textes, l’auteur joue avec nos émotions de diverses manières et c’est un vrai régal.

J’ai aimé retrouver la dame pipi du liseur du 6h27 dans une nouvelle, mais j’ai également eu un fou rire avec notre prêtre pas ordinaire qui débute le recueil.
La jeune fille que l’on retrouve dans un autre texte est quant à elle très touchante.
Je pourrais vous parler de toutes ces nouvelles, mais je prendrais sans doute des pages pour le faire, je préfère donc vous laisser les découvrir par vous-même.

Bref, si vous aimez les nouvelles bien construites et les chutes merveilleusement bien amenées, qu’attendez-vous pour vous jeter sur ce recueil qui mérite d’être découvert.

Présentation de l’auteur
Jean-Paul Didierlaurent vit dans les Vosges. Le liseur du 6h27 est le premier roman de ce nouvelliste exceptionnel, lauréat à deux reprises du fameux prix Hemingway.

AVT_Jean-Paul-Didierlaurent_7571

Publicités

3 Réponses

  1. Dans ma wish-list, j’ai noté « Le liseur du 6h27 » donc si j’aime bien je lirai peut-être ce recueil de nouvelles.
    Bon dimanche !

    Aimé par 1 personne

    1. N’hésite pas à découvrir aussi bien « Le liseur du 6 h27 que « Macadam » 🙂
      Bon week-end 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Merci, bon dimanche 😉

        J'aime

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :