Un genou à terre de Wendall Utroi


un genou à terre 
 Titre: Un genou à terre
 Auteur: Wendall Utroi
 Editions: Auto-Edition
 Nombre de pages: 468
 Prix: 2,99€ au format numérique 
 ou 13,19€ au format papier

Max jeune homme intelligent, vit depuis sa plus tendre enfance les brimades et l’exclusion. Alors qu’il effectue son service militaire, il va rencontrer son destin et son pire cauchemar. Se battre, se résigner ? Lorsque le destin s’acharne même les plus forts abandonnent. Une descente aux enfers qui va le pousser dans ses derniers retranchements. Pardonner, se venger, abandonner ou s’enfoncer dans un marasme indescriptible ? Max va devoir faire ses choix !

Qu’est ce que j’en pense?
Après avoir découvert Wendall avec Les Klunghs, j’étais curieuse de découvrir son premier roman qui est un genre tout à fait différent qui est le thriller psychologique, mais qui est tout aussi réussit.
Dès les premières pages, l’auteur nous entraine dans un sujet de société qui ne devrait plus exister : le rejet.
Ce thème est traité avec tellement de justesse qu’on se laisse porter par l’histoire de Max, qu’on s’y attache et qu’on le prend en pitié en espérant une vie meilleure pour lui.
Ayant été moi-même bien souvent le souffre-douleur pendant ma période scolaire, je me suis sentie très proche de Max et son histoire m’a émue et bouleversée.
Quant à l’instructeur, on a envie de lui coller une bonne paire de claques qui vont le faire réfléchir.
On se retrouve très vite plongé au cœur de l’action et les rebondissements ne sont pas en reste. L’auteur nous tient en haleine, et on n’a pas le temps de s’ennuyer un seul instant.
A côté du côté thriller qui est très bien développé, ce roman est également rempli de sentiments qui nous poussent à la réflexion.
Quant à la fin, je l’ai beaucoup appréciée et je n’ai rien vu venir.

Bref, si vous aimez les thrillers psychologiques, n’hésitez pas à vous laisser tenter.

Présentation de l’auteur
Wendall Utroi est un écrivain qui s’est découvert tardivement. Auteurs de critiques, de nouvelles, poussé par ses lecteurs il écrit son premier roman.
Investigateur dans un service Judiciaire, instructeur en école de Police, il rejoint une mission européenne en Afghanistan en 2009 pour une année. Puis en 2012 il part pour les Balkans pour une seconde mission qu’il terminera en milieu 2014.
« Un genou à terre » son premier roman suit trois objectifs qu’il s’est fixé:
– Ne pas s’ennuyer ni ennuyer le lecteur.
– Écrire en augmentant crescendo le suspense.
– Et surtout faire en sorte que le lecteur ne devine pas la fin.
Un premier roman qui tente de dépeindre l’Homme tel qu’il est; Imparfait, perfectible, hésitant et parfois capable des pires comme des meilleures choses.
Poussé par des demandes insistantes, il écrit son second roman, d’un genre différent, mais en gardant les mêmes principes. Plus tourné jeunes adultes, il signe « le dompteur de pluie ». Une histoire sortie de son imaginaire, livre qu’il aurait aimé lire : enchanteur, prenant, où le lecteur s’embarque dans un rêve qui le suivra même après avoir tourné la dernière page.

6c988-wendal

Publicités

2 Réponses

  1. Merci Isabelle un bel article qui me plait énormément. Je vois au travers de ton post que je ne m’en suis pas trop mal sorti et si j’arrive à ce que le lecteur se pose des questions, c’est fabuleux !
    Encore merci pour ta lecture et ce bel article. Je me suis permis un petit clin d’œil sur ma page facebook auteur.

    J'aime

  2. […] Mon avis sur « Un genou à terre » de Wendall Utroi […]

    J'aime

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :