La société, tome 7 : Sur la gamme de Angela Behelle


la société 7 
 Titre: Sur la gamme
 Auteure: Angela Behelle
 Editions: de la Bourdonnaye
 Nombre de pages: 254 pages
 Prix: 4,99€ au format numérique ou
 16,87€ au format broché

 Je tiens à remercier les Editions de la
 Bourdonnaye pour m'avoir permis de 
 découvrir ce septième opus.

 

Lalie Hubert, une jeune enseignante désabusée, et Samuel Florent, un séduisant mais irascible virtuose, sont les principaux protagonistes de ce 7e opus qui se joue tel un concerto pour piano, crescendo.
Il commence sur quelques notes légères de Mendelssohn jusqu’à ce qu’Alexis Duivel en personne doive intervenir pour reprendre la baguette et imposer sa partition.
Hélas, c’est sans compter sur la sensibilité exacerbée des artistes qu’il a en face de lui.
Une seule fausse note, et le concert s’arrête.

Qu’est ce que j’en pense?
Il me semble qu’il n’est plus nécessaire que je vous explique la raison de ma lecture de ce septième tome. Si vous me suivez régulièrement, vous avez du comprendre mon engouement autour de cette saga.
Et je peux vous dire que cet enthousiasme ne fait que grandir après ma découverte de « Sur la gamme ». Encore une fois, Angela a réussi à nous surprendre et à innover. D’ailleurs, cet opus fait partie de mes préférés avec le tome 3 et le tome 4.
J’ai été conquise par l’univers musical de ce roman qui se mêle avec merveille à la romance qui va s’installer au fil des pages. Cette note de musique donne un rythme supplémentaire à l’histoire.
Cet opus est certes le plus érotique de tous, mais comme d’habitude Angela nous décrit les scènes sans jamais tomber dans le vulgaire ni dans le choquant.
Samuel et Lalie font partie de mes couples favoris de la société. Ils sont tous deux merveilleusement bien travaillés tout comme Manon la fille de Samuel qui m’a fait craquer. Elle est juste adorable et j’ai énormément apprécié son attachement à Lalie.
Quant à Samuel, j’ai adoré son côté mystérieux et j’ai aimé suivre l’évolution de sa relation avec Lalie qui, elle nous montre très vite qu’il ne faut pas se fier aux apparences.
A travers ce septième tome, alors qu’on croit avoir tout vu, on découvre également une nouvelle facette de la société.
Arrivée à la fin de ce roman, je n’ai qu’une envie c’est de me jeter sur la suite pour pouvoir découvrir le neuvième opus à sa sortie, mais sachant que la série approche tout doucement de la fin, j’ai aussi envie de déguster.

Bref, si vous aimez la romance, l’érotisme, les intrigues et les personnages bien travaillés, qu’attendez-vous pour découvrir cette saga ?

Présentation de l’auteure
Chaque femme vit plusieurs existences à la fois. Tour à tour une fille, une amie, une sœur, une mère, une compagne, elle est, selon le moment, une enseignante, une infirmière, une ménagère, une mère… une amante.
Derrière la façade lisse d’un quotidien presque banal se cache bien souvent l’autre femme, celle de l’ombre, de la nuit, celle qui rêve, celle qui fantasme… celle qui aime.
C’est cette femme-là que j’ai choisi de révéler en écrivant des histoires qui font vibrer l’imaginaire, éveillent les sens, donnent l’envie de réaliser ses rêves.
Pour toutes celles qui n’osent pas, celles qui s’ignorent, pour celles qui savent déjà ou pour ceux qui cherchent encore à comprendre.
Qu’importe qui je suis vraiment, je suis une femme comme toutes les autres, tranquille et sage… en apparence.

Publicités

2 Réponses

  1. […] ← La société, tome 7 : Sur la gamme de Angela Behelle […]

    J'aime

  2. […] aussi d’agréables découvertes avec « Chasseuse de Cristaux », Le tome 7 de la société, Le tome 2 de la puissance des ordinaire et « Vide ». Août, c’est […]

    J'aime

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :