Oubliés de Rebecca Vaissermann


5c69b-oublic3a9s

 

 Titre: Oubliés
 Auteure: Rebecca Vaissermann
 Nombre de pages: 160
 Editions: Parole ouverte
 Prix: 16€ au format broché

 

1944. Jacques et Louis s’aiment, mais la déportation vient les séparer. Commence alors la quête de Louis pour retrouver l’homme qu’il aime malgré le temps, la distance, malgré l’Histoire qui se dresse entre eux et toutes les difficultés de cet amour interdit car différent… « Notre amitié s’était faite tout naturellement, jusqu’à ce que nous constations tous deux que nous étions liés par beaucoup plus que ça, petit à petit, comme une lente infusion de sentiments dont les arômes se développeraient à chaque gorgée. En 1940, alors que l’hydre décidait de faire pousser une de ses têtes à l’intérieur de nos frontières bafouées, nous entamions une relation charnelle, ayant tous deux déménagé pour reprendre une petite épicerie.

Qu’est-ce que j’en pense?
Ça fait un moment que j’ai lu ce roman, mais je pourrais vous en parler comme si c’était hier. J’étais persuadée de l’avoir chroniqué, mais apparemment non, je profite donc pour réparer cet oubli.
Je suis tombée sur ce roman par hasard à la bibliothèque quelques semaines avant le passage de son auteure dans leurs locaux pour le festival du premier roman de Chambéry et j’ai eu envie de me laisser tenter.
Finalement, je trouve que le hasard fait vraiment très bien les choses car j’ai eu un énorme coup de cœur pour ce roman.
Dès les premières pages, l’auteure nous entraîne dans une histoire magnifique et nous livre des émotions en pagaille.
On se plonge très vite dans la peau de Louis, personnage qui m’a énormément touchée et émue. La relation qui s’installe entre Louis et Jacques est vraiment magnifique et on se surprend à vouloir avancer et à suivre leur évolution.
Rebecca Vaissermann mélange le thème de la guerre et de l’homosexualité avec beaucoup de talent et d’originalité.
L’alternance entre le passé et le présent est vraiment très bien dosée et donne un certain rythme à l’histoire.
Du haut de ses 20 ans, l’auteure a une plume très mature et on oublie très vite son âge, tellement ce premier roman est magnifique.

Bref, si le thème de la guerre et de l’homosexualité vous intéressent et que vous aimez les condensés d’émotions, qu’attendez-vous pour vous jeter sur ce roman ?

Présentation de l’auteure
Rebecca Vaissermann est née en 1992 à Paris. Elle suit des études de droit puis se tourne vers le Cours Florent afin de se consacrer à la scène et à l’écriture. En 2013, elle se produit au théâtre dans différents projets et signe avec « Oubliés » son premier roman.

VAISSERMANN_REBECCA

Publicités

Une Réponse

  1. […] Mon avis sur « Oubliés » de Rebecca Vaissermann […]

    J'aime

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :