La mort est une garce de Baptiste Beaulieu


Titre: La mort est une garce
Auteur: Baptiste Beaulieu
Editions: Fayard
Prix: gratuit sur toutes les plates formes numériques

Quatrième de couverture
Un vieux médecin se souvient de sa première dissection, de son grand amour et de son goût immodéré pour la charcuterie espagnole. Une tranche de vie touchante, drôle et décalée.
Cette nouvelle inédite de Baptiste Beaulieu, médecin généraliste de 29 ans, vous est offerte à l’occasion de la parution de son nouveau roman, Alors vous ne serez plus jamais triste chez Fayard et de la sortie au LIvre de Poche d’Alors voilà, les 1001 vies des Urgences (Fayard, 2013), un très beau succès de librairie, déjà traduit en douze langues.

Qu’est ce que j’en pense?
J’avais à peine terminé « Alors vous ne serez plus jamais triste » que cette nouvelle rejoignait ma Kindle.
Samedi soir, après une journée très spéciale, je cherchais une lecture détente et mon choix s’est porté sur « La mort est une garce ».
Comme pour tous les formats courts, j’avais une petite appréhension, car, des fois, ça va trop vite et on n’a pas le temps d’apprécier l’histoire. Mais, cette crainte n’avait pas lieu d’être car je me suis régalée avec cette nouvelle.
En seulement quelques pages, l’auteur arrive à nous emmener très loin. On sent le vécu et on se régale du début à la fin avec les anecdotes.
J’ai adoré l’humour et l’originalité avec lesquels Baptiste Beaulieu traite de la mort.
C’est vrai qu’on manque de temps pour s’attacher aux personnages, mais l’histoire est tellement agréable qu’on en oublie ce détail.
Alors voilà, je suis encore une fois conquise par le style de l’auteur et je ne vais pas tarder à me jeter sur son premier roman. Vous ne connaissez pas encore Baptiste? Qu’attendez-vous pour vous procurer cette petite nouvelle qui est gratuite?

Présentation de l’auteur
Baptiste Beaulieu est interne à l’hôpital d’Auch.
Il a lancé en novembre 2012 son blog « Alors voilà », qui décrit avec humour, ironie, humanité, mais aussi avec dépit parfois le quotidien d’un interne ou l’un de ses collègues aux urgences. 

Baptiste Beaulieu a reçu en janvier 2013 le prix Alexandre-Varney pour son blog.

Devant le succès de son blog, la plupart des anecdotes des urgences d’Auch ont été choisies pour faire partie d’un recueil, « Alors voilà: Les 1001 vies des urgences » (Fayard, 2013).

Début 2015, il sort « Alors vous ne serez plus jamais triste ».


Publicités

5 Réponses

  1. J'adore ta chronique et je te déteste, c'est bizarre comme sensation ! :p mdr Suis impatiente de pouvoir découvrir cette nouvelle plume pour moi !

    J'aime

  2. Je te souhaite de bientôt pouvoir la découvrir 🙂 Si je m'écoutais, je me jetterais sur son premier roman, mais j'attends encore un peu 🙂

    J'aime

  3. Je pense que je vais me laisser tenter et le découvrir, merci Isa ! 🙂

    J'aime

  4. N'hésite pas ma belle, c'est une très belle occasion de découvrir la plume de Baptiste 🙂

    J'aime

  5. […] Quand j’ai vu ce nouveau roman de Baptiste Beaulieu sur Netgalley, il m’a été bien difficile de résister après avoir gardé un bon souvenir de « Alors vous ne serez jamais plus triste » et de « La mort est une garce. […]

    J'aime

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :