Isabelle Bouvier, l’interview


Aujourd’hui sur le blog, je reçois Isabelle Bouvier que j’ai découvert avec sa série Meurte Low Cost. 
 
Comme d’habitude, nous allons commencer avec quelques liens vers:
(Un clic sur l’image vous mènera vers mon avis)
 
Isa: Bonjour Isabelle, tout d’abord, je tiens à te remercier d’accepter de répondre à cette interview. Avant de parler ton roman et de tes projets, nous allons parler un peu de toi. Pourrais-tu te présenter en quelques mots à nos lecteurs ?
Je vis en Bretagne, où je suis rédactrice web freelance, et auteur. J’ai été publiée pour la première fois en 2001 accomplissant un rêve enfantin et vaniteux, avoir un livre avec mon nom à ranger dans la bibliothèque de ma mère, grande lectrice. Du coup je peux mourir demain 😉
J’adore la frita et le couscous sans doute à cause de mes origines pied-noires, le caramel au beurre salé, là c’est mon côté granitique, qui explique aussi ma nature obstinée… Je suis de notoriété publique mal coiffée, tantôt calme, tantôt énervée face à la terre entière, optimiste ou terriblement sombre parfois, d’où mes écrits plutôt noirs je suppose. Que dire d’autre j’aime rouler en voiture avec la musique à fond tout en dansant de façon ridicule, prendre des photos de détails, défendre la veuve et l’orphelin, faire le pitre et râler.
 
Isa: D’où t’es venue cette envie d’écrire ?
J’ai grandi dans les livres, j’ai toujours aimé lire, et un livre en particulier a révélé ce désir d’écrire « Martin Eden » de Jack London, je me souviens encore la sensation que j’ai eue en le lisant, c’est de ça que j’ai envie, écrire, raconter des histoires.
 
Isa: As-tu un genre de littérature, un auteur et un roman de prédilection ?
Le roman policier en particulier, mais aussi les nouvelles. Toutefois Stephen King reste mon auteur préféré. Je n’ai pas de roman de prédilection, en choisir un seul parmi tant d’autres qui m’ont fait rêver, réfléchir, ou même douter, c’est impossible.
 
Isa: Dans quelles conditions écris-tu et comment te vient l’inspiration ?
J’écris souvent le soir. Je campe avec mon portable sur la table de la salle à manger, le casque audio sur les oreilles, la musique étant un moyen de m’isoler et me concentrer sur ce que j’écris. La musique aide à se mettre dans l’ambiance de certaines scènes.
Quant à l’inspiration, vaste sujet ! Un fait divers, une simple répartie lancée dans la vie réelle peut être le déclencheur d’une histoire, mais aussi une rencontre, un sentiment que l’on porte en soi, toutes les choses qu’on a pas dites, pas faites. Chaque histoire a sa source et son sens, et parfois un sens bien différent que celui que le lecteur lui attribue…
 
Isa: A part l’écriture, as-tu d’autres passions dans la vie ?
Pas de véritable passion, mais j’aime bloguer sur la politique, être au courant des nouveauté geek, jouer au kung fu ou à la boxe sur la wii avec mon génial avatar, aller à la pèche pour le silence et le calme, regarder des séries même midinettes, chanter faux du Katy Perry avec mon casque sur la tête, et j’aime trouver le juste mot qui redonne le sourire ou l’espoir à quelqu’un.

Isa: Peux-tu nous raconter un peu ton parcours et d’où te sont venues les idées pour ta série « Meurtres Low Cost » ?
Meutres low cost est un roman à l’origine, que j’ai retravaillé pour les éditions La bourdonnaye pour en faire une série littéraire. La contrainte du format par épisode est un réel défi. Une belle expérience dont j’ai clôturé l’écriture de la saison 2 en septembre dernier et annoncée en librairie pour cet été selon mon éditeur. J’avais envie de créer un personnage féminin avec un soupçon de Dexter, les femmes pouvent être des monstres, à l’égal des hommes.
 
Isa: Tu as d’autres romans en auto-édition, pourquoi ce choix ?
J’ai choisi l’auto-édition en raison d’une extrême déception avec le monde de l’édition classique… Quant à la promotion, au respect de mes droits d’auteur également. Le choix de l’auto-édition je l’ai fait avant tout pour partager mes « histoires » en toute liberté, en fixant moi même tous les détails de la production du livre, à son prix, etc…
J’ai donc publié un roman intitulé «  carnet de voyages d’un mort débutant » qui traite de la mort avec humour mais qui est surtout une ode à la vie. J’ai auto-édité également un recueil de nouvelles noires « le cimetière des éléphants » et je m’apprête à rééditer à mon propre compte mon recueil de nouvelles « Punaises » sous le titre «  rencontres absurdes avec la mort » là encore des nouvelles noires et humoristiques.

Isa: Quelle expérience, retiens-tu entre un éditeur et l’auto-édition ?
Nous dirons que les éditeurs sont censés jouir d’un carnet d’adresse que les auto-édités ne possèdent pas. Les auto-édités avec Amazon se sont multipliés comme des petits pains, bien difficile de faire remarquer un livre sans couverture presse, ni amitiés dans les bureaux de certaines plateformes de publication numérique… Je sais pour avoir découvert certains livres auto-édités de grande qualité, que certains n’ont pas le succès qu’ils méritent, et malheureusement il faut parfois le nom d’un éditeur professionnel sur une couv’ pour sortir légèrement de l’anonymat dans lequel un auteur est souvent confiné en tant qu’auto-publié, à défaut d’un éditeur, il faut avoir une grande ténacité et une capacité en terme de communication et de marketing que nous n’avons pas tous…
J’en profite au passage pour remercier les blogueuses littéraires qui acceptent désormais de découvrir des auto-édités et leur donnent une chance de parler de leurs livres !

Isa: Et si tu devais t’identifier à un personnage d’un de tes romans, lequel serait-ce ?
Sans hésitation Anna, j’aime sa force de caractère, sa liberté, même si elle est dingue, immorale, et trucide des gens pour gagner sa vie, c’est une sacrée bonne femme, celle que j’aimerais être certains jours, bon les meurtres en moins cela va de soi, contrairement à Anna je ne suis pas assez sportive 😉 Toutefois elle a mon côté râleur et très serviable je dois dire…

Isa: Maintenant que nous avons parlé de toi et de tes romans, pourrais-tu un peu nous parler de tes futurs projets ?
La réédition de punaises. Et divers projets : un recueil de nouvelles sur le thème de l’amour avec toujours de l’humour et du cynisme difficile d’y renoncer, un livre sur l’immortalité, et qui sait peut-être même d’autres choses encore plus surprenantes…

Isa: Pour continuer, je te donne l’opportunité de donner envie aux lecteurs qui ne te connaissent pas de découvrir l’univers d’Anna. C’est à toi de jouer pour un petit instant pub.
Anna est une quadra, épouse et mère de famille, bretonne, qui crée son entreprise de tueuse low cost sous le couvert d’une agence de coaching. Très professionnelle, méticuleuse et inventive, elle n’apprécie guère le meurtre par balles d’une banalité affligeante pour elle. Anna s’attache à tuer pour de bonnes raisons, sa façon d’accepter l’immoralité de sa tâche mais nous verrons dans la saison deux qu’elle est bien loin d’être un personnage aussi lisse et qu’elle cache en elle de bien sombres secrets…Une série très Pulp Fiction avec de l’humour noir et une critique acerbe de la société dans laquelle nous vivons.

Isa: Pour terminer te  prêterais-tu  au jeu de répondre à un petit portrait chinois réalisé par mes soins ? Dis qui nous qui tu serais, si tu étais :
Un personnage de BD? Gaston Lagaffe, je suis maladroite…
Un poète ? Gérard de Nerval  
Un personnage de dessin animé ? Albator, j’adore sa coiffure 😉
Un chanteur ? Le chanteur de Coldplay
Unechanson? « Ouverture » d’Etienne Daho
Un film ? «Autant en emporte le vent » romantique à souhait
Une série ? Walking dead
Un animal ? Un chat posé sur les genoux d’un homme charmant
Un endroit ? Une île au soleil
Isa: Je te remercie d’avoir pris le temps de répondre à ces questions. Un mot de la fin peut-être ? 
Un grand merci de m’avoir donné la parole chez toi, et d’avoir chroniqué les aventures d’Anna !
 
Publicités

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :