Autobiographie d’une Courgette de Gilles Paris


Icare dit « Courgette », petit garçon de 9 ans, est né du mauvais côté de la vie.
Depuis tout petit, il veut tuer le ciel, à cause de sa mère qui dit souvent : « Le ciel, ma Courgette, c’est grand pour nous rappeler que dans la vie on n’est pas grand chose ».
Depuis son accident, la mère d’Icare ne travaille plus, boit de la bière en regardant la télévision et ne s’occupe pas de son fils.
Un jour Courgette, à défaut de tuer le ciel, va tuer accidentellement sa mère. Le juge le déclare « incapable mineur ».
Placé en maison d’accueil, Courgette découvre enfin l’Amitié, les fous rires, les larmes, les émotions et l’Amour…
Un petit chef-d’oeuvre d’humour et d’émotions. L’apprentissage d’une vie…

Qu’est-ce que j’en pense?
 « Autobiographie d’une courgette » fait partie de ces romans qui une fois lus on se demande pourquoi on les a laissés traîner si longtemps dans notre PAL. Je ressors de cette lecture complètement conquise et cet ouvrage est un énorme de coup de cœur.
En même temps, comment ne pas craquer pour l’écriture de Gilles Paris ? J’ai adoré la manière humoristique et touchante qu’il utilise pour aborder un sujet dramatique.
C’est très agréable de découvrir l’histoire à travers les yeux d’un enfant de neuf ans et de retomber en enfance le temps d’une lecture.
D’ailleurs, j’ai eu un énorme coup de cœur pour le personnage d’Icare alias Courgette. Il est vraiment très attachant, touchant, adorable. J’ai même l’impression que les mots ne sont pas assez forts pour dire ce que j’ai ressenti pour notre jeune protagoniste. Quel bonheur de se retrouver dans sa peau et de ressentir les émotions avec Courgette, il m’a fait rire et il m’a émue.
Ses répliques sont très drôles et, encore plus quand on a un enfant à la maison qui va sur ses neuf ans et qu’on a l’impression de le reconnaître dans certaines paroles. D’ailleurs, voici un petit extrait du genre de réaction que mon fils pourrait avoir :
« J’ai demandé où était la rivière en pensant à Raymond qui vient me voir tous les dimanches et monsieur Paul m’a montré une sorte de serpent qui part de la grande ville et qui se jette dans les bras d’autres rivières.
Monsieur Paul dit n’importe quoi, les rivières n’ont pas de bras.
Et pourquoi pas des yeux ou une bouche pendant qu’on y est ? »                                           
Les autres personnages comme Camille, Raymond et compagnie sont aussi très intéressants, que ce soit les enfants ou les adultes. Ils ont tous un petit côté attachant qui rend l’histoire encore plus touchante.
Les émotions que j’ai ressenties au cours de ma lecture ont été tellement fortes qu’il m’est difficile de vous les faire passer à travers les mots. J’espère au moins être arrivée à vous convaincre de découvrir Courgette si ce n’est pas encore fait car c’est un roman qu’il faut à tout prix découvrir.
Une petite citation pour terminer
« La petite fille s’appelle Camille. 
Je pense à elle, même quand elle est là. 
Quand elle me regarde, je deviens aussi rouge qu’une fraise. 
On dirait une fleur sauvage qu’on veut pas cueillir pour pas qu’elle s’abîme entre vos doigts. »

Publicités

4 Réponses

  1. Je viens de commencer les lucioles, je m'attaquerai bien aux courgettes après 😉

    J'aime

  2. J'avais adoré ce livre, par contre j'ai nettement moins aimé Papa et maman sont morts. Je veux me plonger dans Le pays des kangourous très vite et attends la sortie poche des Lucioles avec impatience (enfin il me faudrait de la patience parce que je vais devoir attendre un bout de temps)

    Ps : j'ai bien reçu le lot du concours. Comme il est arrivé à mon ancienne adresse (chez mes parents) je n'ai pu le récupérer que ce week-end. Encore merci

    J'aime

  3. J'ai commencé les lucioles, hier matin, je n'ai pas pu m'empêcher 🙂 J'espère que les lucioles te plaisent 🙂

    J'aime

  4. Ho quelle patience, je n'aurais jamais su attendre la sortie des lucioles en poche, enfin c'est mon chéri qui me l'a offert donc du coup je n'ai même pas du me l'acheter 🙂

    Ha chouette pour le lot du concours, j'espère qu'il te plaira autant qu'il m'a plu 🙂

    J'aime

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :