Le bonheur en cinq mensonges de Pascale Perrier


« Mon problème numéro un ? Je ne sais pas quoi faire de ma vie. Boule de cristal en main, je m’observe : voyons qui es-tu, Chloé que cachent au fond de toi ?
Je vois une jeune femme charmante et pleine de ressources… qui a besoin de savoir où elle va. »
20 ans : l’âge idéal ? Chloé n’est pas de cet avis. Pour elle, 20 ans, c’est plutôt 20.000 questions et 20.000 mensonges (à l’heure). D’abord, elle a perdu sa mère cinq ans plus tôt. Pas facile à assumer. Et puis Benjamin est (peut-être) l’amoureux idéal, mais pourquoi refuser style de la présenter à sa famille ?
Quant à Marjolaine, la (future ex) meilleure amie, doit-elle forcément entraîner Chloé dans son trip « Tout sauf avouer la vérité aux parents » ?
De mensonges en lâchetés, de petits bonheurs en déconvenues, il faut parfois faire voler en éclats ses repères… et toutes ses certitudes.
  
Qu’est ce que j’en pense?
Quand Audrey de LP conseil m’a proposé de découvrir ce roman, j’ai immédiatement été attirée par le titre. Le résumé est également très tentant.
Quant à la couverture, elle est magnifique et reflète à merveille l’histoire.
Le bonheur en cinq mensonges est un second tome. N’ayant pas lu le premier, j’avais une légère appréhension qui s’est vite estompée car à aucun moment ça n’a gêné ma lecture.
  
Une fois plongée dans ce roman, je n’ai pas vu les pages se tourner tellement j’étais happée par l’écriture fluide de l’auteure et par l’histoire de Chloé.
Pascale Perrier a réussi à introduire le mensonge dans cet ouvrage avec beaucoup de talent et d’originalité. Au fil des pages, on assiste à des rebondissements et à des révélations très intéressantes.
Les personnages sont tous très agréables à suivre même si certains peuvent paraître plus antipathiques que d’autres.
J’ai eu un énorme coup de cœur pour Chloé notre héroïne principale. J’ai adoré sa manière d’aborder son quotidien fait de bonheur et de mensonges avec beaucoup d’humour et de répartie. Le fait que l’histoire soit racontée de son point de vue nous permet facilement de nous identifier à elle. Quel bonheur de la suivre dans ses interrogations par rapport à ses amours et à ses études. Elle m’a également beaucoup fait rire avec son dictionnaire spécial Chloé.
Quant à son petit ami Benjamin, je l’ai trouvé beaucoup trop immature surtout avec la profession qu’il exerce.
On découvre également Marjolaine la meilleure amie de Chloé, titre que je  trouve  qu’elle ne mérite pas vraiment. Je l’ai trouvée beaucoup trop superficielle est assez égocentrique.
Au niveau famille, Chloé vit avec son frère Gaspard et sa sœur Joséphine. J’aurais aimé en savoir un peu plus sur eux pour pouvoir mieux les comprendre.
Après avoir passé un excellent moment en compagnie de Chloé, je suis très impatiente de découvrir « le bonheur en cinq lettres » qui est le premier opus de cette série.
En bref, je ne peux que vous recommander de découvrir cet ouvrage si vous aimez les jeunes héroïnes très attachantes.
Je tiens à remercier Audrey de LP Conseils et les Editions Galapagos pour leur confiance et je remercie également l’auteure pour sa dédicace.
Publicités

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :