Tenez-vous droit et fixez l’objectif de Perrine Andrieux


« Le service de cancérologie du CHU de Nantes était énorme. J’aurais pu m’y perdre s’il n’y avait pas eu un contre-stéréotype d’infirmière pour m’orienter dans les méandres  de ma destinée. La grosse bonne femme m’indiqua le fond du couloir avec, pour tout sourire, sa main gauche en angle droit. 
Je fus reçu par un médecin qui avait l’air adorable. Ils existaient donc. Quand les images de mon intérieur nous parvinrent, il les examina avec soin et me dit  dans un sourire jaune: »Tout va bien, vous pouvez rentrer chez vous! » 
J’étais content d’être en pleine forme et de ne pas avoir les mêmes dents. Il faut dire que je ne fumais plus depuis presque deux mois. Avoir un cancer est la meilleure façon d’arrêter de fumer: ça coupe l’envie et ça évite les patchs. »
 
Qu’est-ce que j’en pense? 
Quand j’ai vu le thème de ce roman j’ai longuement hésité. J’avais peur de le trouver trop émouvant et de ne pas arriver à la fin.
Je vous rassure, c’est tout le contraire, l’auteure a choisi de nous faire partager le combat contre le cancer du personnage principal du livre avec humour. 
Pour un premier livre de Perrine Andrieux, je le trouve très réussi : il est très léger et se lit très vite.
 
Les trois parties de cette œuvre sont vraiment bien faites. Elles nous permettent de passer de l’annonce de la maladie à l’hospitalisation en passant par l’opération.
 
Je me suis beaucoup attachée à cet homme dont on ne connaît pas le nom. Le fait qu’il raconte son combat contre le cancer à la première personne, nous plonge vraiment dans l’histoire et nous fait ressentir les sentiments de ce personnage. Je l’ai trouvé vraiment très courageux. On a vraiment l’impression d’être à ses côtés dans son quotidien.
 
Sa femme est aussi très attachante. Elle a du mal à faire face à la maladie de son mari et on la sent vraiment triste.
J’ai eu beaucoup de mal à supporter son père. J’ai eu l’impression qu’il ne pensait qu’à lui en inventant des histoires pour se rendre intéressant.
 
Je pourrais vous en dire beaucoup plus sur ce livre mais je ne le ferai pas de peur de spoiler.
 
Pour conclure, je dirais donc que j’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteure a traité du cancer sans rendre ce livre poignant et dramatique.
 
Merci à toute l’équipe de Partage lecture et aux Editions L’Harmattan de m’avoir permis de découvrir ce bouquin.
Publicités

Merci pour votre passage. N'hésitez pas à laisser un commentaire après lecture de l'article, je vous répondrais dès que possible :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :